À Chauny dans l'Aisne, les commerçants ouvrent leurs boutiques pour protester contre les mesures gouvernementales

Une action symbolique. Les commerçants de Chauny, dans l'Aisne, ont décidé d'ouvrir leurs boutiques mardi 3 novembre pour protester contre la fermeture des commerces non-essentiels.
Les commerçants de Chauny ont ouvert leurs portes mardi 3 novembre pour protester contre la fermeture des commerces non-essentiels.
Les commerçants de Chauny ont ouvert leurs portes mardi 3 novembre pour protester contre la fermeture des commerces non-essentiels. © MC Perrier / FTV
Après l'incompréhension, l'action. Mardi 3 novembre, les commerçants de Chauny ont décidé d'ouvrir leurs rideaux. Une ouverture symbolique, pour protester contre la fermeture des "commerces non-essentiels", décidée pour endiguer la propagation de la Covid-19. 
 

Boutiques ouvertes, mais pas de ventes

À l'appel de l'association Artisans et Commerçants de Chauny, la plupart des commerces de la ville de l'Aisne ont ouvert leurs portes mardi. Mais pas question d'accueillir des clients, pour ne pas tomber dans l'illégalité. Les commerçants proposent des cafés, des croissants devant leurs boutiques. Le tout dans un ambiance bon enfant et sans débordement. 
 
© MC Perrier / FTV

Un défilé de voiture et de klaxons a ouvert la manifestation ce matin. L'objectif, faire comprendre aux autorités qu'une commune ne peut pas vivre sans ses commerces. 
 
Le gouvernement a fait un premier pas en faveur des commerçants. Ce mardi matin, un décret à été publié au journal officiel interdisant la vente de livres, jouets, vêtement et vaisselle, par soucis d'équité avec les petits commerçants.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société