Dans l'Aisne, l'installation des services délocalisés des impôts divise

Publié le Mis à jour le

A compter de la rentrée 2021, Château-Thierry et Laon dans l'Aisne vont accueillir des fonctionnaires de la direction des finances publiques venus de Paris ou de grandes métropoles. Elles vont parties des 6villes des Hauts-de-France sélectionnées par le ministère des comptes publiques.

A compter de la rentrée 2021, l'actuelle trésorerie de Château-Thierry dans l'Aisne pourrait héberger de nouveaux occupants. Des fonctionnaires de la direction des finances publiques venus de Paris ou de grandes métropoles. Gérald Darmanin, ministre des comptes publics, a rendu publique la liste des 50 premières villes choisies pour accueillir un service de finances publiques délocalisées. 6 sont situées dans les Hauts-de-France.
 
 
L'annonce réjouit le maire de la commune. "Ces 30 dernières années, l'Etat s'est petit à petit désengagé de Château-Thierry, explique Sébastien Eugène (Mouvement radical social et libéral). Il y a eu la perte du tribunal. Il y a eu la perte de la Banque de France. C'est la première fois qu'une machine arrière est observée et qu'on va avoir plus d'emplois de l'Etat qu'avant."

Pas au contact du public


Laon est la deuxième ville de l'Aisne à faire partie de la liste. Deux villes retenues dans un même département, une exception dans la liste. Les services délocalisés devraient compter entre 15 et 50 agents maximum. Et ils seront nationaux. Et donc pas directement au contact des usagers. 
  C'est ce détail qui agace Patrick Taupier, le secrétaire CGT Finances publiques de l'Aisne. "Ca ne changera rien au problème qui se pose depuis des mois. On lutte contre les suppressions de postes et contre la disparition des services sur le territoire. L'arrivée de deux services à compétences nationales ne changera rien à l'accessibilité des services pour les usagers du département", déplore-t-il.

De 22 à 4 trésoreries en 2022


Car malgré cette décentralisation, la réorganisation des services des impôts va passer le nombre de trésoreries publiques de 22 à 6 dans l'Aisne dès 2022.

Les agents concernés seront volontaires ou affectés directement après concours. D’autres communes seront sélectionnées au printemps 2020. La délocalisation en région commencera dès 2021.