• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Aisne : fin de conflit social à l'usine Intersnack (ex-Vico) de Montigny-Lengrain

Après plus d'une semaine de blocage, les salariés de l'usine Intersnack de Montigny-Lengrain (Aisne) ont obtenu gain de cause. / © France 3 Picardie
Après plus d'une semaine de blocage, les salariés de l'usine Intersnack de Montigny-Lengrain (Aisne) ont obtenu gain de cause. / © France 3 Picardie

À l'arrêt depuis le 22 février, le site de production de biscuits apéritif, basé dans le Soissonnais, reprendra son activité lundi 5 mars. Après une semaine d'occupation, les salariés, qui demandaient notamment une augmentation de salaire, ont obtenu gain de cause auprès de la direction.

Par Valentin Pasquier

Un point d'accord a été trouvé, après plus d'une semaine de conflit social. Vendredi 2 mars, les représentants du personnel de l'usine Intersnack de Montigny-Lengrain (Aisne) et son directeur général se sont entendus sur une augmentation de salaire de 2%.

Après une manifestation le 21 février, les salariés du site de production de biscuits salés (autrefois connu sous le nom d'usine Vico) ont occupé le site jour et nuit pendant neuf jours. Les longues discussions avec les dirigeants, favorables à une augmentation de salaire tant qu'une pause unique de 30 minutes était respectée, ne semblaient pas connaître d'issue.

Les délégués syndicaux ont finalement obtenu l'augmentation salariale sans contrepartie. Le site, qui emploie plus de 300 salariés, reprendra son activité dès lundi 5 mars. La pause aura cependant des conséquences financières et sociales : afin de rattraper le retard dans la production, la CGT a d'ores et déjà proposé à certains employés de reporter leurs vacances.

Sur le même sujet

Retour sur le 18 mai et l'au revoir d'Anne-Sophie Roquette au LOSC

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer