• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Les gilets jaunes interdits de manifester sur des ronds-points à Soissons

L'interdiction de manifester concerne le rond-point de l'Archer et deux ronds-points situés route de Chevreux / © France 3 Hauts de France
L'interdiction de manifester concerne le rond-point de l'Archer et deux ronds-points situés route de Chevreux / © France 3 Hauts de France

Un arrêté émis par la préfecture interdit les rassemblements et manifestations sur certains sites de Soissons le samedi 4 mai. L’interdiction concerne le rond-point de l’Archer et les ronds-points route de Chevreux, occupés par les gilets jaunes depuis le 17 novembre.
 

Par MCP

Dans un communiqué publié le jeudi 2 mai, le préfet de l’Aisne annonce avoir pris un arrêté d’interdiction de manifestation sur la voie publique concernant plusieurs ronds-points de Soissons. Il s’agit notamment des ronds-points de l’Archer et de deux-ronds-points situés sur la route de Chevreux. L’interdiction de manifester est valable dans un rayon de 500 mètres autour de ces trois sites.

Depuis le 17 novembre, ces ronds-points sont occupés par des gilets jaunes. Mais la préfecture déplore de nombreux incidents ayant émaillés ces manifestations spontanées : un accident mortel, des entraves à la circulation, des feux de palettes, des agressions, des jets de projectiles et des piétons sur les voies. « Un risque sérieux en matière de sécurité routière, tout particulièrement sur le rond-point de l’Archer où se croisent deux des axes les plus fréquentés du département avec un trafic de plus de 20 000 véhicules par jour » précise le communiqué.
 

L’arrêté d’interdiction de manifester sera valable pendant 24 heures à partir du samedi 4 mai à 8h. « Les organisateurs s’exposent à six mois d’emprisonnement et 7500 euros d’amende » ajoute la préfecture. Les manifestants, eux, risquent une contravention de 135 euros.

 

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus