Dans l'Oise, les deux moitiés de Thourotte rassemblées grâce à un parc

La ville de Thourotte, près de Compiègne, a longtemps été coupée en deux par une de ses routes principales, lieu de passage de centaines de camions chaque jour. Fermée en 2014 à l'initiative de la Mairie, elle s'est aujourd'hui transformée en parc pour améliorer la sécurité des riverains.

Dans l'Oise, la notoriété de la ville de Thourotte  tient surtout à la glacerie de l'entreprise historique Saint-Gobain. La gigantesque usine a façonné la ville, formant d'un côté ses quartiers principalement ouvriers et de l'autre le centre-ville. Jusqu'en 2014, Thourotte était divisée en deux par l'ancienne nationale 32, devenue au fil du temps un passage obligé pour les poids-lourds parcourant la région. 600 à 700 camions traversaient ainsi quotidiennement la commune.

La mairie a décidé de fermer cette portion de route pour des raisons de sécurité. "1 700 personnes habitent d'un côté, environ 3 300 vivent de l'autre. Les gens - des enfants aussi - coupaient la route pour aller à l'école, les commerces... Et les camions, ne s'arrêtaient pas aux feux rouges, polluaient la ville avec les gaz d'échappement, se souvient le maire communiste de Thourotte, Patrice Carvalho. Aujourd'hui, c'est devenu un havre de paix et de tranquillité!"



Se rapproprier la ville


La Mairie a profité de la nouvelle route de contournement financée par le conseil général pour créer une promenade fleurie de 600 mètres, en lieu et place de l'ancienne route nationale. Malgré un investissement important - on parle d'un million d'euros - personne ne semble aujourd'hui regretter ce choix d'urbanisme. En écartant les plantes, on peut encore trouver les vestiges mazoutés de l'ancienne route. "On a voulu les garder pour la mémoire de cette nationale 32," souligne Jacky Iodice, le premier adjoint.

Désormais, les joggeurs et les tracteurs miniatures ont remplacé les nombreux véhicules, et les riverains se rapproprient la ville. "On devait passer entre deux voitures à chaque fois qu'on devait traverser, c'était dangereux," raconte une passante, qui trouve à présent l'endroit agréable. Ouverte depuis décembre 2017, la promenade 32 a déjà été récompensée par un prix national d'ingénierie territoriale. Elle symbolise la reconnaissance d'une volonté locale de redonner ses droits à la vie citadine.

Notre reportage à Thourotte (Oise)

►Reportage : Tristan Baudenaille Pessotto et Aurélien Barège. Montage :  Stéphane Picard.
Intervenants : Patrice Carvalho, maire PCF de Thourotte; Jacky Iodice, 1er adjoint au maire de Thourotte.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité