D'Amiens à Chauny : nouveaux rassemblements de Gilets jaunes ce samedi dans la Somme, l'Aisne et l'Oise

Panorama (non-exhaustif) des mobilisations dans les départements picards, pour cette 11e journée nationale du mouvement.

© Abdulmonam EASSA / AFP
Au moins trois rassemblements différents pour une seule ville : les gilets jaunes d'Amiens ont évolué en ordre dispersé ce samedi 26 janvier, pour la 11e journée de mobilisation. Dès 8h30, un petit groupe de "gilets jaunes pacifistes" organisait une manifestation au départ de La Hotoie. A 14h00, des gilets jaunes avaient prévu de se rejoindre sur le parvis de la gare. Et à la même heure, d'autres encore, avec des syndicats et des associations, appelaient à un "rassemblement unitaire" autour de la mairie, pour mêler les Rouges, les Verts et les Jaunes, et dénoncer les violences policières. Une dispersion qui ne rimait pas, selon les intéressés, avec division.
 
Gilets jaunes : plusieurs cortèges à Amiens, mais "pas de division"


Dans le reste de la Somme : quelques gilets jaunes de Moreuil ont marché jusqu'à la mairie où le Maire devait les recevoir, tandis que d'autres devaient rejoindre la manifestation parisienne ; Doullens devait participer au rassemblement amiénois, après une matinée sur le rond-point ; rond-point toujours occupé à Albert, dont les gilets jaunes se divisent en revanche sur leur propre page Facebook, autour d'accusations de "racket".
 
© Captures d'écran Facebook


Dans l'Oise


Ce devait être le rendez-vous des gilets jaunes de tout le département, ce samedi 9h30, à Saint-Just-en-Chaussée. Cette photographie donne une idée de la mobilisation.
 
Des gilets jaunes de Senlis avaient annoncé prendre part à ce cortège, tandis que d'autres devaient prendre la direction de Paris ce matin.

A Beauvais, les gilets seront plutôt de sortie demain, dimanche : une "chaîne humaine" est annoncée Place des Maréchaux à 14h30, suivie d'un goûté à la salle des fêtes de Tillé.
 

Dans l'Aisne

Même à Noyon, on évoquait la "grande marche" prévue à Chauny, dans l'Aisne : 10h, place Bouzier, "toutes les villes du département et autres réunies". Grande, elle semblait l'être en tout cas davantage que son homologue de l'Oise.
 
Une marche qui faisait suite à celles organisées à Laon et Tergnier samedi dernier. Une nouvelle est déjà prévue samedi prochain à Saint-Quentin, et samedi 9 février à Château-Thierry.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société manifestation économie social