Meurtre d'Angélique : près d'un millier de personnes ont assisté aux obsèques à Wambrechies

"Angélique tu resteras notre ange bienveillante": l'église de Wambrechies était pleine samedi matin pour les funérailles de l'adolescente âgée de 13 ans, violée et tuée le 25 avril par un ancien voisin.
© Denis Charlet / AFP
Un dernier hommage à Angélique, après une semaine de cauchemar. Les funérailles de l'adolescente de 13 ans, violée et tuée mercredi dernier, ont lieu ce samedi 5 mai à l'église Saint-Vaast de Wambrechies.

"C'est un enfant que nous perdons. La perte d'un enfant engendre toujours un chagrin éternel", a déclaré le prêtre Jean-Luc Morand.
 

Une fille "pleine d'énergie"


Son oncle a également pris la parole dans l'église remplie de voisins et d'anonymes, rendant hommage à "Lilique", une fille "pleine d'énergie", fan de football, d'animaux et de gymnastique qui entretenait une relation "magique" avec sa grande sœur. Des applaudissements ont retenti lorsque la famille est sortie autour du cercueil blanc.
 

C'est la fille du village, c'est la fille de tout le monde


"La moitié des habitants sont natifs de Wambrechies, donc ils se sentent touchés dans leur chair" témoigne Michel Sas, premier adjoint de la commune. "C'est pas la fille de Frédéric et de Corinne qui a été tuée, c'est la fille du village, c'est la fille de tout le monde, et donc tout le monde se sent concerné."
 
L'émotion et les hommages à Wambrechies pour les obsèques d'Angélique ©France 3 Nord-Pas-de-Calais

Après une marche blanche qui a rassemblé 3300 personnes mardi, les funérailles ont rassemblé, elles, un millier de personnes, bien plus que les 700 places du lieu de culte. La priorité a été donnée aux proches et surtout à la famille.
 
Une sonorisation avait été mise en place à l'extérieur pour les quelque 200 personnes qui ne pouvaient pas y assister, faute de place. De nombreuses gerbes de fleurs ont également été déposées ce matin devant l'église
 
"Angélique Six, symbole d'un coeur arraché à notre ville", le message du maire de Wambrechies

Etaient notamment présents des élus locaux, le préfet de région et le ministre Gérald Darmanin, ancien maire de la ville voisine de Tourcoing.

Le cortège a quitté l'église à l'issue de la cérémonie pour se diriger vers le cimetière, où Angélique a été inhumée dans l'intimité de ses proches.
 
Meutre d'Angélique : les faits
Le corps d'Angélique a été retrouvé dimanche dans un bois à la suite des indications de David Ramault, 45 ans, qui a avoué le crime. Il a été mis en examen pour séquestration, viol et meurtre sur mineur de moins de 15 ans, et écroué.

Le parquet a également ouvert une enquête préliminaire distincte pour exhibition sexuelle. Ce père de deux enfants, chauffeur de bus, a raconté aux enquêteurs avoir attiré l'adolescente chez lui, où il l'a violée et étranglée. Il a caché ensuite son corps dans un bois de Quesnoy-sur-Deûle, une commune voisine de Wambrechies. Son avocat a souligné qu'il regrettait son crime, parlant d'"un homme complètement effondré, hagard, abasourdi, en larmes", lors de leur rencontre lundi.

Une marche blanche avait rassemblé mardi 3.300 personnes dans cette ville de 10.000 habitants proche de Lille.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers meurtre d'angélique six