Attentat de Bruxelles : les terroristes auraient prévu un kidnapping pour faire libérer le Nordiste Mehdi Nemmouche

© MAXPPP
© MAXPPP

D'après une information exclusive de la RTBFNajim Laachraoui et les frères El Bakraoui, auteur des attentats du 22 mars à Bruxelles, avaient prévu d'enlever des personnalités pour faire libérer plusieurs personnes notamment Mehdi Nemmouche, auteur de la tuerie du musée juif de Bruxelles.

Par Myriam Schelcher

C'est lors de la fouille de l'ordinateur portable d'un des kamikazes des attentats du 22 mars à Bruxelles, que les enquêteurs ont découvert que l'un des projets de Najim Laachraoui et les frères El Bakraoui, était de kidnapper "une à deux personnalités" en échange de la libération de "frères et soeurs" dont Mehdi Nemmouche auteur de la tuerie du musée juif de Bruxelles et originaire de la métropole lilloise. L'autre personnalité qu'ils voulaient libérer était Mohammed Bakkali, "le fournisseur de planques".

D'après la journaliste de la RTBF, Najim Laachraoui avait été en contact avec Mehdi Nemmouche lors de son voyage en Syrie, ils avaient alors combattu ensemble sous la bannière de l'Etat Islamique. Ils avaient même ensemble kidnappé des journalistes français qui les ont formellement identifiés. L'homme est actuellement emprisonné en France, après avoir été extradé de Belgique.

Des personnalités visées par le kidnapping

Parmi les personnalités, qui auraient pu être visées par le kidnapping, la RTBF évoque un haut responsable de l'autorité nucléaire belge avait été espionné à un moment, par cette cellule terroriste. 

Ce qui est sûr c'est que cette cellule était bien en contact avec son commanditaire en Syrie Abou Ahmed, dont on ignore encore l'identité.

Finalement, le projet de kidnapping n'a jamais été exécuté, puisque les terroristes ont fini en kamikazes lors des attentats du 22 mars dernier dans la capitale belge.

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus