Belgique : la louve Naya et ses petits introuvables, les autorités craignent qu'elle ait été tuée par des professionnels

Une photo de la louve Naya, prise à Houthalen-Helchteren, en octobre 2018. / © Natuurpunt
Une photo de la louve Naya, prise à Houthalen-Helchteren, en octobre 2018. / © Natuurpunt

Voilà plusieurs mois qu'on ne l'a pas aperçue.

Par Q.V

Où est passée Naya ? La louve, aperçue plusieurs fois et régulièrement photographiée par des amateurs dans la région des Hautes-Fagnes, en Belgique, n'a plus été vue depuis plusieurs mois.
 

La cellule inspection de l'Agence Flamande pour la Nature et la Forêt, équivalent belge de l'ONCFS, est en tout cas convaincue que l'animal et ses petits – elle était enceinte la dernière fois qu'on l'a vue – ont été tués, rapporte l'agence Belga.
 

"Les loups se trouvaient dans une zone inaccessible où personne ne peut se trouver en principe" soulignel'Agence Flamande pour la Nature et la Forêt dans un communiqué. "L'acte était donc bien préparé, par des professionnels"

 

"Une honte pour la Belgique"


L'ONG de défense des animaux WWF a réagi lundi en indiquant, d'après les premières conclusion de l'enquête de l'Agence Flamande pour la Nature et la Forêt, que la mort de Naya était "une honte pour la Belgique".
 

"Le WWF fait part de sa profonde tristesse et tient à souligner que d’autres loups viendront s’installer en Belgique" a ajouté l'organisation, qui rappelle que "Naya était la première louve à avoir établi son territoire en Belgique depuis plus de 100 ans".
 

"Les populations se portent de mieux en mieux dans nos pays voisins" précise la WWF. "On compte environ 12.000 loups en Europe. Dans cette perspective, la Belgique doit rapidement mettre en place des mesures améliorant la cohabitation."

Le mâle et père des louveteaux disparus, prénommé August, a quant à lui été aperçu en bonne santé.
 

Sur le même sujet

Les + Lus