Un cabinet d'architectes lillois choisi pour réaliser le mémorial d'Orlando, 3 ans après l'attentat en Floride

© COLDEFY
© COLDEFY

Quarante-neuf personnes avaient été tuées dans cette boîte de nuit LGBT, le 12 juin 2016.

Par Q.V avec Laura Levy

Un bâtiment tourné vers ciel et traversé par la lumière, une allée bordée de 49 arbres, hommage aux 49 victimes... Le mémorial qui sera érigé en mémoire à l'attentat d'Orlando, le 12 juin 2016, a été confié à des architectes nordistes, le cabinet Coldefy et Associés
 
Coldefy

"On a imaginé un projet qui, à la fois préserve et sanctuarise cet espace qui a été violemment attaqué", souligne son directeur Thomas Coldef. "Mais on le fait renaitre en lui créant un jardin, une espèce de square qu'on pourra traverser". En somme, "c'est à la fois un lieu de mémoire mais aussi un lieu de recueillement et d'inspiration pour les générations futures."

Le cabinet, basé à Lille – et à qui on doit L'Arboretum d'Euralille, le collège Lucie Aubrac de Tourcoing, l'immeuble de Booking.com à Tourcoing ou le projet Tropicalia – a été choisi parmi 68 projets. Une sélection qui n'a pas seulement été faite par un jury, mais également par un public composé de victimes et de proches de victimes.

 

"Ça met un peu de pression"


"Je pense que le projet est très attendu, très regardé" confie Isabel Van Haute, co-gérante. "Ça met un peu de pression, mais en général, un peu de pression aide aussi à élever le niveau."
 
Un cabinet lillois choisi pour le mémorial d'Orlando, 3 ans après l'attentat en Floride
Thomas Coldefy, Directeur cabinet d'architecte Coldefy & Associés ; Isabel Van Haute, Co-gérante cabinet d'architecte Coldefy & Associés ; Zoltan Neville, Directeur du design et du développement international - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage de Laura Levy et Antoine Morvan. Montage de Marc Graff.

Le cabinet a désormais un an pour peaufiner son projet, qui devrait se concrétiser à l'horizon 2023. "On veut pas terminer cette histoire avec la tragédie", glisse Zoltan Neville, directeur du design et du développement international, "mais on veut continuer à représenter la vie comme quelque chose de positif" g
 

L'attentat du 12 juin 2016 à Orlando

Le 12 juin 2016, Omar Mateen entre dans la boîte gay "Pulse" vers 2 heures du matin, armé d'un fusil d'assaut et d'un pistolet avant d'ouvrir le feu.

Au bout d'un certan temps, l'auteur de l'attaque se retranche dans les toilettes de l'établissement avec plusieurs personnes, avec des otages. Les forces de l'ordre se servent alors d'un blindé pour percer le mur de la discothèque, par laquelle une équipe du SWAT pénètre pour donner l'assaut. Omar Mateen est tué et une trentaine d'otages libérés.

La fusillade a fait 50 morts, dont l'auteur, et a été revendiquée par l'État islamique. Il s'agit de l'un des crimes à caractère homophobes les plus graves de l'histoire.
 

Sur le même sujet

Les + Lus