Coronavirus : comment l'Education nationale va organiser l'accueil des enfants du personnel soignant

L'Education nationale a annoncé la prise en charge des enfants de soignants, dès lundi, malgré la fermeture des écoles. 
Dès lundi, les enfants du personnel soignant seront accueillis dans leur établissement d'origine.
Dès lundi, les enfants du personnel soignant seront accueillis dans leur établissement d'origine. © AFP
C'était l'une des principales annonces du Président de la République pour tenter de ralentir la propagation du Covid-19 ( aka Coronavirus) : fermer toutes les écoles, primaires, collèges et lycées jusqu'à nouvel ordre. Cette mesure oblige de nombreux parents à prendre leurs dispositions professionnelles afin de pouvoir assurer la garde de leurs chers et tendres. Congés, télétravail : les solutions sont pléthores, mais pour le personnel soignant, en première ligne dans la lutte contre la pandémie, la préfecture a annoncé la mise en place d'un service de garde pour les enfants. 

Dès le lundi 16 mars, l'accueil de ces enfants sera assuré, "dans leur établissement d'origine", dès lors que leurs parents présentent aux directeurs leur carte professionnelle de santé. Une fiche de paie avec le nom de l'employeur est également accepté. 
 

Qui est concerné ? 

- tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, soins de suite et de réadaptation (SSR), hospitalisation à domicile (HAD), centres de santé…

- tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), unités de soins longue durée (USLD), foyers autonomie, instituts médico-éducatifs (IME), maisons d'accueil spécialisées (MAS), foyers d'accueil médicalisé (FAM), services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)…

- les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…

- les personnels chargés de la gestion de l’épidémie dans les agences régionales de santé (ARS) et les préfectures, et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.


Pour les jours suivants, "les élèves d’une même commune pourraient être accueillis, en lien avec les collectivités, dans quelques écoles de la commune, en groupe d’environ 8-10 élèves, avec une vigilance particulière de l’application des gestes barrière". mais pas de jeux de société au programme : "les élèves sont accueillis dans des conditions d’apprentissage avec des enseignants".
 

Cellule d'information au public 


Une cellule d'information du public, ouverte du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le week-end de 08h30 à 14h00, a été mise en place pour répondre aux questions des habitants des Hauts-de-France directement concernés par les cas de coronavirus : 03 20 30 58 00.

Un numéro vert national répond par ailleurs aux questions des Français sur le coronavirus, 24 heures sur 24, sept jours sur sept : 0 800 130 000.

Lavez vous les mains. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation