Coronavirus : l'enseigne nordiste PAUL contrainte de fermer la majorité de ses magasins en France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Virginie Demange .

Aéroports, gares, centres commerciaux... 60 à 70% des magasins PAUL français se trouvent sur des sites fermés suite aux mesures liées au coronavirus. Conséquence, seuls les commerces de l'enseigne situés en centre-ville restent ouverts, uniquement pour la vente à emporter.

"Dès que les mesures de confinement ont été annoncées, raconte le Lillois Maxime Holder, président de PAUL International, on a reçu des ordres de fermer." Il faut dire que la plupart des magasins de l'enseigne sont implantés dans des sites de transports ou des centres commerciaux.

Aussitôt, l'enseigne a lancé une grande campagne d'emailing auprès de ses clients détenteurs d'une carte de fidélité. "Chers clients, pour faire face à l'urgence sanitaire et contribuer à protéger la communauté, la plus grande partie de nos magasins restera fermée jusqu'à nouvel ordre." Le message a également été relayé sur le site de l'entreprise et sur Twitter. Le groupe, dont le siège social est basé à Marcq-en-Baroeul, dans la métropole lilloise, a décidé de maintenir ouverts la plupart de ses magasins en centre-ville, uniquement pour la vente à emporter.

"Chez PAUL, on a énormément de femmes en vente, explique Maxime Holder. Nombre d'entre elles sont mamans, donc contraintes de rester à leur domicile." Alors, il a fallu s'adapter, regrouper certains points de vente. Et parfois, modifier les horaires. Depuis le confinement, seules 8% des ventes de la journée sont réalisées entre 14h et 20h. L'ouverture se fait donc la plupart du temps uniquement de 8h à 14h, 7 jours sur 7. "Cela permet aussi d'en maintenir le plus possible. A l'heure actuelle, nous avons 140 magasins ouverts en France, sur un parc de 450." La liste est régulièrement remise à jour sur le site Internet.

L'objectif affirmé est solidaire plus que commercial : "Nous avons mobilisé l'ensemble de notre groupe sur une question de solidarité nationale. Nos salariés ont été incroyables. Ils se sentent porteurs d'une mission. Bien sûr, il faut travailler en toute sécurité. Nous venons de recevoir 10.000 masques, des gants, du gel hydroalcoolique. Et nous allons marquer des lignes au sol dans nos magasins pour que les clients puissent respecter les distances."

Aux Etats-Unis et à Singapour, tous les magasins PAUL ont fermé. Au Royaume-Uni en revanche, il n'y a encore aucune consigne. Maxime Holder est justement à Londres en ce moment, où sa femme est médecin dans un hôpital. "Ici, c'est surréel. Les écoles sont fermées, les lignes de métro sont fermées, mais on n'a pas reçu l'ordre de fermer nos commerces. Bien qu'aucune consigne de confinement n'ait été donnée, on le voit bien ici : les gens restent chez eux. Le plus possible." Il sera de retour en France la semaine prochaine, où il a prévu de faire la tournée de tous les magasins, pour "remonter le moral des troupes".
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité