• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Coupe de France du burger : deux restaurateurs de Beutin et Lezennes représentent les Hauts-de-France

A gauche, le Black Diamond. A droite, le Gueule noire. / © DR
A gauche, le Black Diamond. A droite, le Gueule noire. / © DR

Lundi 1er avril aura lieu la finale de la Coupe de France du Burger 2019, organisée porte de Versailles à Paris. Et si cette année le meilleur burger de France provenait de Beutin (62) ou Lezennes (59) ? Mickael Arnillas et Samuel Verbeke vous présentent leurs créations.
 

Par LB

C'est un concours qui prend année après année de la dimension. Après 110 participants en 2016, 170 en 2017, 275 en 2018, pas moins de 310 chefs professionnels ont rivalisé en 2019 de créativité pour proposer des recettes reflet du "Goût des régions", thématique de la compétition de cette année. Un succès de participation qui confirme la forte dynamique du burger dans la restauration française. Le jury a retenu pour la finale 25 candidats, répartis en cinq régions. Pour le Nord-Est, deux restaurateurs des Hauts-de-France sont en lice.

Il y a d'abord Mickael Arnillas. Chef de cuisine à l'Auberge de la Canche à Beutin (62), près de Montreuil-sur-Mer, ll a remporté la finale Nord Est de la Coupe de France du Burger en 2018. Mickael Arnillas a fait un passage à La Grenouillère chez le chef étoilé Alexandre Gauthier, avant de reprendre depuis 11 ans l’entreprise familiale. 

Pour cette édition 2019, il a inventé un burger intitulé The Black Diamond.
 
© DR
© DR

"Pour ce burger je me suis inspiré du film 'Bienvenue chez les ch’tis' tout en faisant référence à l’histoire de ma région, justifie Mickael Arnillas. Le pain représente le charbon ou "diamant noir" du bassin minier. Les oreilles de cochon utilisées en condiment sont des herbes que l’on ramasse dans la baie de Canche. Le traditionnel maroilles est trempé dans la chicorée puis passé au fumoir. J’équilibre le tout avec une sauce fromagère et crémeuse dont on raffole ici".  

 

Clin d'oeil régional

L'autre régional de l'étape s'appelle Samuel Verbeke, gérant de Sam’ Régal à Lezennes (59). Après avoir écourté sa formation hôtelière pour une carrière plus technique, Samuel revient à la cuisine par amour des bons produits et crée son 1er Food Truck il y a 4 ans. Il duplique ensuite son enseigne Sam’Régal tout d’abord dans le vieux Lille, puis sur le food court « Better » à Villeneuve d’Ascq. Il a été distingué pour la qualité de ses produits au Bruxelles Foodtruck Festival de 2016 et pour le meilleur burger en 2017.
 
Sa création se nomme Le Gueule Noire.
 
© DR
© DR

"Mon burger à la fois gourmand et gourmet est un hommage aux mineurs et aux terrils classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco, explique Samuel Verbeke. Chaque produit est issu de la région. Tuile de Maroilles de la ferme Château Courbet, pavé du nord fondu affiné César Losfeld et sauce au whisky de Wambrechies viennent compléter le pain au charbon actif réalisé par une des meilleures boulangeries du Vieux Lille".
 
© Capture page Facebook Coupe de France du Burger
© Capture page Facebook Coupe de France du Burger

On le voit, le clin d'oeil régional amène quelques similitudes entre les burgers des deux candidats des Hauts-de-France. Est-ce que ce sera suffisant pour se démarquer des trois autres candidats du Nord-Est, tous originaires d'Alsace ? Réponse lors de la finale régionale le 1er février à 11H.
 

Quelques données sur le concours

  • Les candidats ont 25 minutes pour présenter et réaliser leurs recettes en 3 exemplaires. Ils seront jugés sur la qualité de la réalisation de leurs recettes, la présentation et bien sûr le goût de leurs burgers, autour du thème «le Goût des régions» pour valoriser produits et recettes de leur terroir, tout en respectant un coût matière inférieur à 6€.
  • À la clé, il y a 2 500 € pour le vainqueur national de la Coupe de France du Burger, 500 € pour les 4 champions régionaux, et 1 plaque « Coupe de France du Burger By Socopa 2019 » pour les 100 meilleurs participants.
  • 44% des candidats sont issus de brasseries, restauration traditionnelle ou gastronomique, 38% de restaurants de burgers et de restauration rapide, et 18% de restauration de type Food Trucks.

Sur le même sujet

Présentation de Marvin Martin, ex Bleu et nouvelle recrue du FC Chambly

Les + Lus