Covid-19 : depuis la rentrée, 6500 élèves n'assistent plus physiquement aux cours dans le Nord et le Pas-de-Calais

Publié le

Le rectorat a également donné les chiffres des contaminations dans les écoles de l'académie de Lille.

Près de deux semaines après la rentrée, le bilan est déjà lourd pour les écoles du Nord et du Pas-de-Calais, confrontées à un rebond du Covid-19 dans les deux départements passés en zone rouge.



Le rectorat indique que des cas de Covid-19 ont été confirmés chez 90 membres du personnel de l'Éducation nationale et chez 473 élèves.

Onze établissements fermés

Lorsqu'un cas de coronavirus est détecté au sein d'une classe, un "protocole d'alerte et d'analyse" est déclenché, rappelle le rectorat. Ce protocole consiste à "isoler, tester et lister" afin de "briser les chaînes éventuelles de transmission".



Dans ce cadre, 447 membres du personnel et 6562 élèves ont été écartés. Ces derniers "bénéficient de solutions de continuité pédagogique" via l'enseignement à distance. Cela représente au total 0,82% des élèves de l'Académie de Lille.



Par ailleurs, les fermetures de classes ou d'établissements se poursuivent dans le Nord et le Pas-de-Calais. Depuis la rentrée scolaire, 4 lycées, 2 collèges et 5 écoles ont ainsi été fermées face à la recrudescence des cas.C'est notamment le cas de deux lycées privés de la métropole lilloise, La Salle à Lille et le Collège de Marcq à Marcq-en-Barœul. 195 classes ont également été fermées.



En Picardie, 80 élèves et 31 membres du personnel ont été testés positifs depuis la rentrée, a indiqué vendredi l'Académie d'Amiens. En France 



Jeudi matin, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué que l'épidémie de coronavirus avait provoqué la fermeture de 32 établissements scolaires et de 524 classes depuis la rentrée scolaire.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité