Des explosifs découverts dans une cache à Bruxelles

C'est un ouvrier qui a donné l'alerte samedi soir. 

Des explosifs ont été découverts samedi dans une cache à Anderlecht, près de Bruxelles, a annoncé lundi le parquet de la capitale belge, qui a ouvert une enquête. "A l'heure actuelle, rien ne permet d'affirmer qu'il s'agisse d'engins destinés à commettre un attentat futur", précise le parquet dans son communiqué. "L'hypothèse de la découverte d'une ancienne cache d'explosifs est également envisagée", ajoute-t-il.

Ces explosifs "de type artisanal" ont été découverts par un ouvrier vers 19H30 samedi, le jour de passage du Tour de France à Bruxelles. Ils étaient dissimulés dans un sac découvert dans la "cache d'un escalier d'une habitation". "Rien ne permet de dire que le Tour était visé", a dit Denis Goeman, le porte-parole du parquet.
 

Un lien avec le terrorisme ?


Des couteaux et des coups de poing américains ont également été découverts dans le sac, précise le parquet. Aucun suspect n'a pour l'instant été identifié.

La Belgique a été plusieurs fois frappée par le terrorisme, en particulier le 22 mars 2016, quand la capitale a été le théâtre d'un double attentat revendiqué par l'organisation Etat islamique (EI) ayant fait 32 morts et plus de 340 blessés. Ce pays a aussi connu ces trois dernières années plusieurs agressions ayant visé des militaires ou des policiers, dont certaines ont été revendiquées par l'EI.