Faverolles : Fermeture officielle pour l'usine Banania

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-Lou Robert .

La fermeture de l'usine Nutrimaine (ex-Banania) a été officiellement annoncée, ce lundi 15 avril au matin, par la direction. 40 salariés travaillaient pour ce site. 

Plus de poudres chocolatées Banania ou Benco ne seront fabriquées à Faverolles, dans la Somme. 

La direction de Nutrimaine a annoncé, ce matin, la fermeture officielle de l'usine.

"Une situation compliquée pour les employés"

Une trentaine de salariés devront partir de l'entreprise, ce lundi 15 avril à 13 heures. 9 d'entre eux avaient déja quitté l'usine.
La production sera sous-traitée en Allemagne, chez l'actionnaire majoritaire depuis 2010, le groupe Krüger. 

Le groupe propriétaire de l'usine a proposé un reclassement pour les employés au siège de Levallois, et en Allemagne. Aucun salarié n'a accepté l'offre. 

La fermeture avait été annoncée par la direction aux employés, en novembre 2018. La vétusté du site serait l'une des causes de la cessation d'activité. Mais pas seulement.
En février dernier, la direction avait annoncé que ce projet de fermeture était " lié aux conditions économiques du marché du chocolat en poudre dont la baisse structurelle de consommation régulière s'est accélérée ces dernières années."

Interrogé sur place, le délégué syndical CGT de Nutrimaine, Franck Bizet, parle "d'une situation compliquée" et explique que certains salariés "vont pouvoir repartir sur une formation, ou une reconversion, même s'ils auraient préféré garder leur boulot".
 

Présent depuis 1973 dans la Somme


Usine emblématique de la région depuis 1973, l'entreprise Banania a produit jusqu'a 20 000 tonnes de cacao en poudre par an. Le succès de la production de chocolat est tel, que le président François Mitterrand, viendra visiter le site de Faverolles en 1985

Un reportage réalisé par François Cesari, Clément Jean-Pierre et Cédric Delangle : 
 
Faverolles : Fermeture définitive pour l'usine Banania ©France 3 Hauts-de-France



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité