Nancy : l'ex footballeur Tony Vairelles devant le tribunal correctionnel pour des coups de feu tirés à la sortie d'une discothèque

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Quemener

L'ancien footballeur international Tony Vairelles et trois de ses frères seront jugés par le tribunal correctionnel de Nancy pour "violences aggravées" à partir du lundi 21 mars 2022. Ils comparaîtront pour des coups de feu tirés à la sortie d'une discothèque d’Essey-lès-Nancy en 2011. Le procès doit durer une semaine.

L'ancien attaquant international Tony Vairelles et trois de ses frères, qui avaient été dans un premier temps mis en examen pour tentative d'assassinat pour des coups de feu tirés en 2011 sur trois vigiles d'une discothèque, seront jugés par le tribunal correctionnel de Nancy pour "violences aggravées" à partir du lundi 21 mars 2022.

C’est important de restaurer l’image de la famille. Ils ont tous été présentés un peu comme des cinglés, agressifs, des gens pas respectables, ce qui n'est bien sûr pas vrai

Virginie Barbosa, avocate de Tony Vairelles

Virginie Barbosa est l'avocate de Tony Vairelles. Elle nous explique, par téléphone vendredi 18 mars 2022, "qu'il est dans le même état d’esprit que l’année dernière. C’est un soulagement qu’il puisse y avoir enfin un jugement pour pouvoir avancer. Il n’y a jamais eu de volonté de ne pas répondre. Il n’a rien à cacher". Elle ajoute que "c’est important de restaurer l’image de la famille. Ils ont été présentés un peu comme des cinglés, agressifs, des gens pas respectables, ce qui n'est bien sûr pas vrai".

La lenteur de la justice

Le procès doit durer une semaine, après avoir été réporté, près de onze ans après les faits. Tony Vairelles avait déclaré à France 3 Lorraine, au mois de juin 2021 qu'il avait "hâte d'être au procès pour m'expliquer car j’ai quand même toujours le sentiment que depuis dix ans, la présomption d’innocence est plus pour moi une présomption de culpabilité". 

"Il n'y’a rien qui justifie que cette procédure soit aussi longue. C’est même lamentable. Du coup, plus de dix ans après les faits, c’est quoi le sens d'un tel jugement ?", dit Virginie Barbosa.

Les trois videurs de la discothèque, également impliqués dans l'altercation seront jugés pour les mêmes faits de "violences aggravées".

Aujourd'hui, Tony Vairelles a déménagé dans le Sud-Ouest. Pour le procès, il est arrivé à Nancy jeudi 17 mars dans la soirée. L'année dernière, il nous expliquait avoir "hâte que cette affaire soit derrière moi. Cela fait déjà plus de dix ans que ça pollue ma vie et celle de ma famille. J’ai bien sûr envie que cette affaire soit jugée. Il y a encore pas mal de choses qui restent encore trop imprécises".

Tony Vairelles est né à Nancy. Il a été sélectionné huit fois en équipe de France entre 1998 et 2000. Il a notamment joué à joué à Nancy, Lens, Lyon, Bordeaux, Bastia et Gueugnon.

Guy Vairelles, le père de Tony, l’ancien président du club de Tomblaine est décédé au début du mois de février à l’âge de 75 ans.