Cet article date de plus de 4 ans

Hollande au Centenaire de la Bataille de la Somme ? La réponse mystérieuse du gouvernement à l'Assemblée

Interpellé par Stéphane Demilly (UDI), au nom de tous les députés de la Somme, sur l'absence éventuelle de François Hollande à Thiepval le 1er juillet et l'annulation de la retransmission sur France 2, le ministre Jean-Marie Le Guen n'a pas répondu directement, mais a entretenu le mystère.
Le ministre Jean-Marie Le Guen est resté mystérieux, dans sa réponse au député Stéphane Demilly.
Le ministre Jean-Marie Le Guen est resté mystérieux, dans sa réponse au député Stéphane Demilly. © France 3 / AN
Au départ, c'était évident pour les organisateurs : François Hollande serait à Thiepval, le 1er juillet, aux côtés de la famille royale britannique, pour la cérémonie de commémoration du Centenaire de la Bataille de la Somme. Mais la reine d'Angleterre s'est décommandée, du coup le chef de l'Etat aussi, suivi par France 2 qui a annulé son édition spéciale en direct. Mardi 21 juin, le gouvernement français a néanmoins affirmé que "la France sera représentée (...) au niveau qui sied à cet événement", en réponse à une question à l'Assemblée nationale.

Stéphane Demilly interpelle le gouvernement


C'est Stéphane Demilly, député UDI de la Somme, qui s'est chargé de contester ces "annonces incompréhensibles" lors des Questions au gouvernement, au nom "de l'ensemble des députés de la Somme, toutes tendances politiques confondues".

"Je n'admets pas ce manque de considération. Je n'admets pas qu'il soit considéré qu'il puisse y avoir des morts de seconde zone", a lancé l'élu, qui voudrait un dispositif similaire à celui mis en place à Verdun le 29 mai.

Après avoir rappelé le "dramatique bilan" de la Bataille de la Somme - "plus d'un million de morts, blessés et disparus" -, l'élu a demandé à François Hollande et France 2 de "revenir sur leurs décisions"

durée de la vidéo: 04 min 05
La question et la réponse

"Il sera sensible à votre appel"


Alors que le député a interpellé Manuel Valls, c'est Jean-Marie Le Guen, Secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, qui s'est avancé au micro. Lisant ses notes, il a basiquement présenté ce qu'était la Bataille de la Somme et le programme du Centenaire. "Mais on sait !", a fulminé Stéphane Demilly.

Puis Jean-Marie Le Guen a eu ces mots : "La France sera représentée - Monsieur le député, il sera sensible à votre appel - au niveau qui sied à cet événement." Qui est ce "il" qui sera sensible aux réclamations des députés de la Somme ? La question demeure. Peut-être jusqu'au résultat du référendum sur le Brexit.

durée de la vidéo: 01 min 34
Commémorations : François Hollande sera-t-il à Thiepval le 1er juillet ? ©France 3 Picardie

Le ministre n'a pas été plus clair concernant France 2. "Cette cérémonie aura un écho très large et, bien évidemment, des écrans géants - en dehors de la retransmission nationale - assureront la retransmission et l'émotion que mérite la commémoration de cette bataille." Or si des écrans géants seront bien installés au Cirque d'Amiens, à Albert et à Péronne, il est très clair qu'aucune "retransmission nationale" n'est prévue à ce jour.

En revanche, vous pourrez évidemment suivre l'événement sur France 3 Picardie. Nous dévoilerons bientôt notre grand dispositif pour ce point d'orgue du Centenaire de la Bataille de la Somme.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique histoire sorties et loisirs première guerre mondiale