Pierre et Vacances : pas d'alerte en Picardie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cathy Colin

Le groupe annonce un plan social concernant 195 personnes en France et en Europe. La Picardie serait préservée.

Pierre et Vacances va mal. Le groupe annonce une chute de 5,1% de ses ventes annuelles et de 10,7% pour le dernier trimestre. Il met en place pour la première fois un plan social, qui doit concerner 195 de ses 7500 salariés.

La France, mais aussi la Belgique, l'Allemagne, les Pays-bas ou l'Espagne pourraient être concernés, sans que l'on sache pour l'instant combien de postes seraient supprimés dans chaque pays.

Contactés, les directeurs des sites Pierre et Vacances de Picardie ne se disent pas inquiets. A Fort-Mahon, au complexe hôtelier du domaine de Belle-Dune, le taux de remplissage avoisinait cette saison les 85%, et l'heure est plutôt aux investissements : 58 appartements viennent d'ouvrir dans la résidence des Argousiers. Le Center Parcs de l'Ailette emploie actuellement 320 personnes dans l'Aisne.