Covid-19 - L'Aisne, l'Oise et la Somme en surveillance renforcée : quels sont les magasins de plus de 10 000 m² fermés

Suite à l'intervention du Premier Ministre, jeudi 4 mars, l'Aisne est placée en surveillance renforcée en plus de l'Oise et la Somme. De nouvelles mesures ont été annoncées notamment la fermeture des magasins de plus de 10 000 m². Voici la liste des galeries marchandes concernées.

Galerie marchande du centre commercial Carrefour Amiens, le 5 mars 2021
Galerie marchande du centre commercial Carrefour Amiens, le 5 mars 2021 © Florie Castaingts / FTV

Les trois départements picards sont désormais placés en surveillance renforcée. C'était déjà le cas de l'Oise et la Somme, mais avec un taux d'incidence inquiétant, l'Aisne vient s'ajouter à la liste des départements concernés. Pas de confinement, comme c'est le cas dans le Pas-de-Calais, mais une série de mesures visant à freiner la propagation de la Covid-19. 

Parmi ces nouvelles mesures, la fermeture des magasins de plus de 10 000 m². Voici la carte des galeries marchandes fermées à compter de samedi 6 mars et pour 4 semaines minimum :

Dans l'Aisne : 

Dans l'Oise : 

Dans la Somme : 

Après avoir été fermé durant une semaine, les magasins Leclerc de Trie-Château, Auchan de Méru et Leclerc de Thiverny ont été autorisés à rouvrir. "Le Gouvernement accorde aux préfets la possibilité de retrancher du calcul de la surface commerciale utile les coques et cellules commerciales qui ne sont pas louées et exploitées, quand elles représentent une part substantielle de la surface totale", explique la préfecture. En tenant compte de ces atténuations, les gérants de ces centres commerciaux ont pu donc justifier que la surface commerciale utile de leur établissement est inférieure à 10 000 m².

Les contrôles seront également renforcés afin de faire respecter les jauges dans les commerces. Ceux qui font plus de 400 m² devront respecter la jauge de 10 m² par personne.

Port du masque généralisé, dépistage renforcé

Dans l'Aisne, un arrêté préfectoral étend à toutes les communes du département l'obligation de port du masque dans l'espace public. Le seuil était de 5 000 habitants précédemment. En outre, un arrêté interdisant la consommation d'alcool dans l'espace public a été pris afin de prévenir les
rassemblements.

Dans la Somme, comme préconisé par les élus et la préfète avant le conseil de défense sanitaire qui s'est tenu mercredi, le port du masque a été généralisé à l'ensemble du département. La préfète de l'Oise avait également pris cette mesure par arrêté préfectoral le 26 février dernier. 

Les campagnes de tests sont également intensifiées dans les secteurs où le taux d'incidence est particulièrement élevé.

Afin d'accélérer la vaccination, 32 centres sont désormais ouverts le week-end dans l'Aisne, l'Oise et la Somme. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie consommation