La députée européenne nordiste Karima Delli candidate à la primaire écologiste

Karima Delli, avril 2016. / © JACQUES DEMARTHON / AFP
Karima Delli, avril 2016. / © JACQUES DEMARTHON / AFP

La députée européenne écologiste Karima Delli a annoncé mardi sa candidature à la présidentielle, après un passage par la primaire organisée par Europe Ecologie-Les Verts, pour "cristalliser" un "espoir majoritaire" et en finir avec "les scores à 2%".

Par AFP

Dans une lettre de candidature officielle adressée aux militants et postée sur sa page Facebook, la députée européenne originaire de Roubaix assure qu'elle "pense sérieusement que nous pouvons gagner parce que notre projet de société répond aux aspirations profondes des populations".

Karima Delli - Timeline | Facebook

Karima Delli. 2,490 likes · 1 talking about this. Députée européenne Europe Ecologie-Les Verts pour l'euro-région Nord Ouest



Les Français "trient leurs déchets, s'intéressent au sort de la planète, s'émeuvent de la condition animale, font attention à leur alimentation et même à leur consommation d'énergie. Ils sont écolos !", explique-t-elle, estimant que "les citoyens sont plus écolos que socialistes, plus écolos que libéraux, plus écolos que populistes".
Selon elle, "la gauche et la droite ont pour unique programme plus d'autoroutes, plus de centrales nucléaires, plus d'aéroports, plus de croissance irraisonnée" alors que l'écologie politique peut "régler en même temps la crise environnementale et les injustices sociales".


Désaccord avec Cécile Duflot

"Nous pouvons gagner et plus vite que nous ne le pensons, c'est le sens de ma candidature, la société est prête, fini les scores à 2%: je veux cristalliser cet espoir majoritaire", certifie Mme Delli, arrivée à l'écologie après avoir milité dans des mouvements tels que Jeudi noir ou Sauvons les riches.

L'eurodéputée, qui ne cache pas ses désaccords profonds avec Cécile Duflot, elle aussi candidate à la primaire écologiste qui se tiendra fin octobre, affirme ne pas se présenter pour "témoigner" ni "pour jouer le coup d'après ou pour négocier en douce une place aux législatives ou un poste ministériel".

Outre l'ancienne patronne des Verts, deux autres députés européens, Michèle Rivasi et Yannick Jadot, ont également déclaré leur candidature. Les candidatures seront closes le 31 août.

Sur le même sujet

Les + Lus