[LVEL] Harcèlement sexuel ou moral, la fin d'un tabou ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par PGC

Après l'affaire Denis Baupin, la parole s'est quelque peu libérée, enfin, des femmes ont osé parler, mais cela reste encore rare. Quels sont vos recours, comment reconnaître les signes d'un harcèlement et comment les faire cesser. Toutes les réponses dans La Voix est Libre, samedi à 11h30.

Ce samedi 14 mai, dans La Voix est Libre, Colombine Denis abordera la question sensible du harcèlement, sexuel ou moral. Il n'y a évidemment pas que le monde politique qui est concerné, le phénomène est répandu mais difficilement quantifiable, les victimes ont bien souvent du mal à témoigner.



Pour en parler, les invités :



Liens utiles



Le Centre National d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles – CNIDFF se définit comme « un relais essentiel de l’action des pouvoirs publics en matière d’accès aux droits pour les femmes, de lutte contre les discriminations sexistes et de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes ».



> https://www.infofemmes.com/v2/accueil.html



Le Bureau d’aide aux victimes de la Somme. Situé derrière l’accueil du palais de justice. Il est ouvert tous les jours.

Tout renseignement et tout rendez-vous s’obtiennent au numéro de téléphone suivant : 03.60.127.700 ou par courriel : adavem80@fcvnet.net



> https://www.ca-amiens.justice.fr/index.php?rubrique=115&ssrubrique=10343&article=23117



Les sites dédiés du gouvernement :



> https://stop-violences-femmes.gouv.fr/



https://www.familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/harcelement-transports/





Quelques données sur l’enquête de l’Ifop sur le harcèlement sexuel au travail (2014) :



https://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=2551



Ce que dit la loi



Ce que dit la loi relative au harcèlement sexuel (PDF)





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité