Migrants à Calais : 11 membres d'un réseau de passeurs écroués

© MAXPPP
© MAXPPP

Onze personnes arrêtées vendredi à Loon-Plage et Coquelles, soupçonnées d'appartenir à un réseau de passeurs, ont été mises en examen et écrouées, a-t-on appris mercredi auprès du parquet de Lille.

Par AFP

Vendredi, 17 ressortissants roumains avaient été interpellés à Loon-Plage et Coquelles après un travail d'enquête "mené depuis plusieurs mois" par la brigade mobile de recherches de la police aux frontières (PAF) de Coquelles.

A l'issue des gardes à vue, 11 d'entre eux ont été présentés lundi et mardi à un magistrat instructeur et "mis en examen des chefs d'aide à l'entrée et au séjour irrégulier d'étrangers en France ou dans un État partie à la convention de Schengen, commis en bande organisée" et "association de malfaiteurs en vue de la préparation de délits punis de 10 années d'emprisonnement". "Tous ont été placés en détention provisoire", a ajouté cette source.

Les interpellations avaient eu lieu au cours "d'une même opération, par vagues successives" au moment où ils s'apprêtaient à faire passer des migrants vers l'Angleterre, avait assuré une source proche de l'enquête.

Lors de ces interpellation, "31 migrants ont été découverts à bord de plusieurs véhicules" dont "plusieurs enfants et des personnes âgées, confinés dans des espaces particulièrement exigus", a affirmé le parquet.

Sur le même sujet

Lille : un capitaine de la gendarmerie accusé de harcèlement moral, de racisme et d'homophobie

Les + Lus