Agriculteurs en colère. Déviations, blocages vers la Belgique... les mobilisations continuent dans les Hauts-de-France

Nouvelle journée de blocage ce jeudi 1er février 2024, placée sous le signe de la Belgique. Les agriculteurs des Hauts-de-France, qui continuent d'empêcher les entrées dans certains supermarchés, se rendent massivement à la frontière belge pour continuer les actions de blocage.

Près d'un millier de tracteurs sont attendus ce jeudi 1er février 2024 à Bruxelles, devant le Parlement européen. Les agriculteurs français, mais aussi belges, italiens ou allemands, se mobilisent devant l'instance de l'Union européenne pour faire pression sur les normes qui régissent le monde agricole européen.

Alors que certains agriculteurs des Hauts-de-France se sont rendus sur place, d'autres continuent de se mobiliser directement dans la région, en bloquant les grandes surfaces et leurs centrales logistiques... Mais également en visant la frontière belge, avec des blocages désormais attendus sur les grands axes du Nord et du Pas-de-Calais menant à Bruxelles.

► À lire aussi : Agriculteurs en colère. "La précarité du secteur est un problème européen", les déboires d'un éleveur belge

Dans le Nord

Des barrages filtrants ou bloquants sont à prévoir dans le département du Nord principalement sur les autoroutes qui mènent à la Belgique, où le mouvement des agriculteurs s'intensifie. Les blocages sont donc à prévoir sur l'autoroute A22, à Rekkem dans le sens Lille-Gand et sur l'A27 à Baisieux dans le sens Lille-Tournai. Une centaine de tracteurs, rejoints par quelques véhicules Belges, sont actuellement présents sur l'A2 au niveau de la frontière à Saint Aybert.

La préfecture de la Région déconseille fortement aux usagers d'emprunter ces axes et prévoit des déviations en direction de Gand sur l'A22, une déviation par l'échangeur n°3 afin de revenir vers Lille pour les véhicules sur l'A27 en direction de Tournai, et une déviation obligatoire en direction de Bruxelles par l'échangeur n°25 de Vicq sur l'A2.

"Pour rejoindre la Belgique sans blocage probable, il est conseillé d’emprunter l’autoroute A25 vers Dunkerque, puis l’A16/E40 vers Bruges", précisait un communiqué du Préfet ce mercredi 31 janvier 2024.

Dans la Somme

Côté Picard, dès ce jeudi matin les agriculteurs ont commencé à bloquer l'accès à la plate-forme logistique Intermarché d'Ablaincourt-Pressoir, située dans la zone d'activités de la gare TGV. Les professionnels continuent les actions coup de poing contre les grandes surfaces pour demander le respect de la loi Egalim et une rémunération plus juste.

Selon la FDSEA, des blocages sont aussi à prévoir au niveau d'Argœuves sur l'autoroute A16.

Dans le Pas-de-Calais

Pour ce qui est du Pas-de-Calais, les blocages prévus ne concernent pas directement les routes du département mais plutôt celles de Paris. Les agriculteurs de l'Audomarois et du Boulonnais, entre autres, seront mobilisés sur le barrage de l'A1 vers Roissy afin de relayer leurs collègues du Nord déjà présents en Île-de-France depuis quelques jours.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité