Cassel : un jeune de 16 ans traverse un toit et se blesse grièvement en pratiquant du parkour

Samedi vers 17h, un Casselois a chuté de plus de trois mètres et souffre d'un traumatisme crânien après avoir traversé un toit jouxtant la brasserie du Mont Cassel, rue de Dunkerque. L'accident aurait pu être bien plus grave.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Cosmin Barbu / Flickr
Après avoir mis les pieds sur le toit en tôle d'un garage samedi après-midi, un Casselois de 16 ans est tombé de 3,45 mètres. Victime d'un traumatisme crânien et d'une perte de dents, le jeune a été transféré au CHR de Lille. Son pronostic vital n'est pas engagé, mais sa chute aurait pu très mal finir.

Vers 17h, deux Cassellois de 14 et 16 ans font du parkour sur les toits, une discipline de course d'obstacles et d'acrobaties urbaines. Rue de Dunkerque, ils arrivent au dessus de la brasserie du Mont Cassel. Le propriétaire du bar leur demande ce qu'ils font là. Paniqués, le jeune de 16 ans saute sur le toit d'un garage jouxtant la brasserie. Il traverse alors la toiture en tôle.

Le jeune est tombé à 50 cm d'une fourche


Dans sa chute de 3,45 mètres, l'adolescent se cogne la tête et les dents. "Le jeune est tombé à 50 cm d'une fourche. Il aurait pu s'empaler sur les outils de jardinage présent dans ce débarras", rapporte le capitaine Vanagt, gendarme chargé de l'enquête  à Hazebrouk.

"Le parkour est une activité dangereuse quand elle est pratiquée seule", rappelle le capitaine de gendarmerie, "alors qu'il existe des clubs et des moniteurs qualifiés pour l'encadrer".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers