Carnaval de Dunkerque 2023 : le succès des Trois Joyeuses profite à l'économie locale

durée de la vidéo : 00h00mn24s
Le carnaval de Dunkerque, une aubaine pour l'économie locale ©Laura Levy

Hôtels complets, restaurants bondés, produits dérivés et costumes... Le plus gros week-end du Carnaval de Dunkerque démarre ce dimanche 19 février. Pour les commerçants, ces Trois Joyeuses sont aussi l'occasion de faire grossir leur chiffre d'affaires.

Agen, Paris, Nancy, et même Marseille. Les touristes viennent des quatre coins de l'Hexagone pour goûter à l'expérience du carnaval de Dunkerque. Près de 50 000 personnes sont attendues dans la cité de Jean-Bart pour fêter les Trois Joyeuses, à partir de ce dimanche 19 février.  Un succès qui profite aux commerçants locaux.

On sait d’avance que quoique qu’il se passe en termes de météo, on va remplir

Paul-Edouard Waquet, président du Club Hôtelier

France 3 Hauts de France

durée de la vidéo : 00h00mn34s
Le carnaval de Dunkerque 2023 attire les touristes ©Damien Deparnay

"Du beurre dans les épinards"

Impossible de réserver dans un hôtel du centre-ville, les chambres ont été prises d'assaut. "En termes de taux occupation on revient sur ce qu’on a connu avant 2019, avant le Covid. C’est la période la plus forte, car on sait d’avance que quoique qu’il se passe en termes de météo, on va remplir", expose Paul-Edouard Waquet, président du Club Hôtelier, dont les 950 chambres ont été réservées. 

"Ça joue sur le prix des chambres évidemment." En effet, le prix d'une nuitée gonfle en moyenne de 50 à 60 % selon les établissements.

durée de la vidéo : 00h02mn21s
L'économie du carnaval de Dunkerque 2023 ©Laura Levy

"Ça met plus que du beurre dans les épinards, surtout l’hiver qui une période assez calme", s'enthousiasme le patron d'un café-brasserie du centre-ville,  Alexandre Catteau. "On doit faire entre 7 000 et 13 000 euros sur les trois jours." Pour le plus gros week-end de l'année, le chiffre d'affaires des cafetiers est en moyenne multiplié par 10.

Renouveler sa garde robe 

Qui dit carnaval dit surtout maquillage et fourrures. Les touristes se pressent au marché et dans les files d'attentes de boutiques de déguisements. Après trois éditions perturbées par le Covid, les Dunkerquois aussi veulent perfectionner leurs Clet'ches (costume traditionnel) laissés au placard.

"Ça fait longtemps qu’on ne l’a pas fait donc effectivement il faut renouveler le matériel et le maquillage On a envie d’en profiter, et d’investir pour être beaux et belles le jour du carnaval."

Au total, les retombées économiques de l'évènement s'élèveraient à 7,5 millions d'euros selon une étude dunkerquoise de 2015. Gérante d'un magasin d'articles de fête, Gaëlle Drouvin l'avoue : "C’est vrai que ça fait du bien au porte monnaie il faut pas se le cacher, mais surtout au moral, on retrouve nos clients et la joie de vivre."

Suivez toute l'actualité du Carnaval de Dunkerque 2023 en direct sur France 3 Hauts-de-France. et sur france.tv.