Ligue 2. Dunkerque - Bordeaux : de potentielles insultes racistes proférées envers un joueur de l'USLD

Lors de la 34ème journée de Ligue 2, des insultes racistes auraient été proférées par un Girondin à l'encontre d'un joueur de Dunkerque. Les deux clubs dénoncent cet acte, et la commission de discipline de la ligue de football profesionnel (LFP) a mis le dossier en instruction.

Les faits se seraient produits durant la rencontre qui opposait deux clubs de Ligue 2, lors de la 34ème journée : le FC Girondins de Bordeaux et l'USLD. Le club dunkerquois est "profondément attristé et choqué par les insultes racistes proférées par un des joueurs de l'équipe adverse à l'encontre de l'un de nos joueurs durant le match contre Bordeaux, ce mardi 23 avril 2024", a communiqué le club nordiste le lendemain de la rencontre.

L'USLD a signalé les faits aux autorités compétentes, et estime avoir pleinement confiance dans le fait qu'elles "prendront toutes les mesures nécessaires et appropriées pour répondre à cet incident." Réunie le 25 avril, la commission de discipline de la LFP a décidé de mettre le dossier en instruction.

Condamner le racisme et la discrimination

"Dommage que malheureusement, on doit parler de ça, plutôt que de parler de foot" a entamé Albert Riera, entraîneur de Bordeaux, en conférence de presse. "Je crois qu'en 2024, on est tous contre le racismeOn doit dénoncer tout ce qu'il se passe par rapport à cela." En revanche, le coach bordelais ne cache pas sa surprise. "Je n'ai rien entendu pendant le match, même après. On ne sait pas si ça s'est passé. La justice dira s'il est innocent."

Réaction de l'entraîneur girondin, Albert Riera le 25 avril 2024 en conférence de presse

Le racisme, comme toutes les formes de discrimination, sont contraires aux valeurs de notre club

FC Girondins de Bordeaux

Communiqué de presse

Le FC Girondins de Bordeaux a tout de même souhaité s'exprimer dans un communiqué. "Nous prenons ces accusations très au sérieux et avons immédiatement ouvert une enquête pour faire toute la lumière sur ces événements" a publié le club le lendemain du match. "Le racisme, comme toutes les formes de discrimination, est contraire aux valeurs de notre club. Si les faits étaient avérés, le club s'engage à la plus grande fermeté pour prendre toutes les sanctions nécessaires." Pour l'instant, le joueur bordelais incriminé n'a pas été écarté du groupe, a expliqué Albert Riera aux journalistes.

Lors de cette rencontre, les Maritimes s'étaient inclinés sur le score de 2 à 0. La décision de la LFP sera rendue à l'issue de la séance du jeudi 16 mai.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité