La marche nocturne des "gilets jaunes" réunit environ 400 personnes à Dunkerque

Cette "marche pacifique" visait à rendre hommage à ceux qui sont morts depuis le début du mouvement mais aussi aux pompiers, aux CRS... Les participants sont venus de toute la région pour défiler à Dunkerque.

Les "gilets jaunes" étaient 400 selon l'AFP et près de 1 000 selon certains participants.
Les "gilets jaunes" étaient 400 selon l'AFP et près de 1 000 selon certains participants. © DR Stéphane Duhamel / Facebook
Environ 400 "gilets jaunes" ont défilé dans le calme dans le centre-ville de Dunkerque, ce vendredi 25 janvier. Ils étaient un millier, selon les organisateurs, pour cette première "marche nocturne citoyenne et pacifiste" organisée par le mouvement.

"Peuple brise tes chaînes, stop à la dictature financière", pouvait-on lire sur la banderole déployée en tête du cortège, sur lequel flottaient plusieurs drapeaux tricolores.
 

Stéphane Duhamel

pas loin de mille gilets jaunes et un toutou 👏


Les manifestants, venus de Dunkerque, Lille, Saint-Omer, Calais et Boulogne-sur-Mer ont défilé dans les rues de 20h30 à 22h30, entre la gare et la place piétonne Jean Bart, entonnant la Marseillaise à plusieurs reprises.

 

Un hommage aux blessés


Le rassemblement visait à protester contre les violences lors des manifestations, y compris en "hommage aux policiers blessés depuis le début du mouvement, et à ceux qui se sont suicidés dernièrement", nous expliquait une organisatrice dunkerquoise.
 
"Nous on pense aussi aux CRS et aux pompiers", ont déclaré Bernard et Maryline, présents dans le cortège. "On veut plus de démocratie, plus d'écoute des citoyens, et une vraie transition énergétique", expliqué, de son côté, Julien, "sans oublier le pouvoir d'achat".

La manifestation avait été déclarée en préfecture. Ce samedi, dans le Nord, c'est à Lille que la plus grosse manifestation est attendue, en début d'après-midi, pour la 11e semaine de mobilisation.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société manifestation économie social