Paris 2024 : à un an des JO, que sait-on de leur déroulement dans les Hauts-de-France ?

Plus sur le thème :

Dans un an, le 26 juillet 2024, se dérouleront les Jeux olympiques de Paris 2024. S'ils se tiendront principalement dans la capitale, les organisateurs ont essayé de les exporter également en région. Passage de la flamme, label "Terres de Jeux 2024"... Comment les JO se préparent-ils dans les Hauts-de-France ?

Dans un an jour pour jour, les Jeux olympiques commenceront à Paris. Si la majeure partie des festivités et des rencontres se dérouleront en Île-de-France, une partie des JO sera tout de même exportée en région, et notamment dans les Hauts-de-France. Parcours de la flamme olympique, entraînements à Amiens, handball à Pierre-Mauroy... Tour d'horizon de ce que représentent les Jeux dans la région.

Le stade Pierre-Mauroy, couleur handball

Après avoir accueilli le championnat du monde de handball en 2017, le stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq a été sélectionné pour les JO 2024... Les spectateurs et spectatrices pourront donc assister aux tournois olympiques de handball féminin et masculin directement depuis la métropole lilloise. "Deux finales olympiques dans notre Arena, c’est tout simplement un rêve qui devient réalité !", exprimait Olivier Baudry, directeur général du Stade Pierre-Mauroy, au moment de l'annonce, en 2020.

Aussi, ce mardi 25 juillet, la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, assurait au micro de France Inter que des places à 45 € étaient encore disponibles pour assister aux quarts de finale de handball, en catégorie D, pour le mardi 6 août 2024. Contrairement aux premiers billets, ceux-ci ne nécessitent pas d'acheter de "packs" de tickets, ni d'être tiré au sort.

Trois équipes japonaises s'entraînent à Amiens

Sélectionnée comme base arrière par trois équipes nippones, dont deux équipes paralympiques, Amiens prépare également les Jeux olympiques. Parmi elles : l'équipe paralympique de natation, l'équipe paralympique d'athlétisme et l'équipe de tennis de table.

Les nageurs et nageuses de l'équipe japonaise ont d'ailleurs déjà commencé à s'entraîner dans le Coliseum ce mardi 25 juillet 2023, en vue des championnats du monde qui se dérouleront le 31 juillet prochain à Manchester. Dans moins de 365 jours, près de 30 athlètes viendront résider, s'échauffer et continuer leur entraînement dans la piscine amiénoise.

Le label "Terres de Jeux 2024"

Lors d'un appel à candidatures en 2019, les organisateurs et organisatrices des Jeux olympiques de Paris proposaient aux communes françaises de faire partie du label "Terre de Jeux 2024". Un titre décerné aux villes particulièrement impliquées dans le développement du sport, et qui permettront aux Jeux de s'exporter en région.

Parmi les villes concernées par ce label se trouve notamment la communauté urbaine de Dunkerque (CUD), qui l'avait obtenu dès avril 2021. "En postulant pour ce label, l'agglomération souhaitait participer au rayonnement du sport et continuer à le mettre en valeur dans le quotidien des habitants", explique fièrement Marie Arlabosse, maire adjointe de Malo-les-Bains et vice-présidente de la CUD. "En faisant découvrir de nouvelles disciplines, participer à la transmission de valeurs de vivre-ensemble, de cohésion et de passion."

Pour attendre les Jeux olympiques, la CUD a commencé un compte à rebours en octobre 2021 (J-3000), et propose des évènements tous les 100 jours, allant de l'exposition photo, à la rencontre avec des athlètes - comme l'équipe de France de break dance -, ou à la pratique de handisport. "Surtout, nous souhaitons mettre l'accent sur la diversité et donner la parole aux personnes qui font le sport", achève Marie Arlabosse, évoquant les 124 bénévoles des clubs sportifs de l'agglomération.

Également, Dunkerque permettra aux sportifs de certaines disciplines de s'entraîner pour les JO (boxe, volley, cyclisme...) grâce à des centres de préparation éparpillés dans toute la CUD.

Quel sera le parcours de la flamme olympique ?

Allumée à Olympie, en Grèce, le 16 avril 2024, la flamme olympique regagnera la France par la mer, en arrivant à Marseille le 8 mai 2024. Concernant les Hauts-de-France, voici les communes où la flamme devrait passer :

Dans le Nord, le 2 juillet

  • Dunkerque
  • Douai
  • Tourcoing
  • Le parc naturel Scarpe-Escaut
  • Arenberg
  • Cambrai
  • Avesnes-sur-Helpe
  • Lille (ville étape)

Dans le Pas-de-Calais, le 3 juillet

  • Calais
  • Boulogne-sur-Mer
  • Saint-Omer
  • Berck
  • Olhain
  • Lens (ville étape)
  • Arras
  • Le Louvre-Lens
  • Le stade Bollaert-Delelis

Dans la Somme, le 4 juillet

  • Saint-Valery-sur-Somme
  • Abbeville
  • Amiens (ville étape)
  • Le parc naturel de Samara
  • Doullens
  • Albert
  • Le mémorial national australien de Villers-Bretonneux

Dans l'Aisne, le 17 juillet

  • Saint-Quentin (ville étape)
  • Le familistère de Guise
  • Laon
  • Monampteuil
  • Soissons
  • La cité internationale de la langue française
  • Château-Thierry

Dans l'Oise, le 18 juillet

  • Gerberoy
  • Beauvais (ville étape)
  • Breteuil
  • Compiègne
  • Creil
  • Château de Chantilly

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité