Elle joue de l'accordéon pendant 80 heures et bat son propre record du monde

Un véritable marathon... Sous un chapiteau installé à Hergnies dans le Nord, le 22 juin 2024, Christelle de Franceschi a battu son propre record du monde, en jouant de l'accordéon pendant 80 heures 53 minutes et 28 secondes d'affilée, sans s'arrêter.

75 heures, 26 minutes et 8 secondes d’accordéon. "Record battu !" Lorsque l'arbitre prononce ces mots, Christelle de Franceschi peine à contenir son émotion. Mais pas question d'en rester là : elle espère tenir le plus longtemps possible et dépasser de loin les 75 heures qu'elle avait atteintes en 2022, qui lui avaient valu un premier titre de championne du monde.

Sous les applaudissements de quelques dizaines de personnes venues assister à l'évènement ce 22 juin 2024 à Hergnies, dans le Nord, l'accordéoniste laisse échapper quelques larmes et repart de plus belle. "Contente d'avoir atteint mon objectif, d'avoir battu mon propre record et là je suis en pleine forme donc je suis contente. C'est que le corps a bien réagi."

Toujours en forme, la musicienne prend quelques minutes pour redescendre sur terre, après avoir pianoté sur ses touches pendant plus de trois jours, avec seulement 30 secondes de pause entre chaque morceau. Juste le temps pour elle de manger un morceau, de reposer ses phalanges et de changer de partition.

Contente d'avoir atteint mon objectif, d'avoir battu mon propre record et là, je suis en pleine forme, donc je suis contente. C'est que le corps a bien réagi.

Christelle de Franceschi, accordéoniste

Sur les chaises installées face au chapiteau qui protège Christelle de la pluie, le public a lui aussi les yeux brillants. "Je ne sais même pas quoi dire, il me faudra 2 ou 3 minutes pour savoir ce que je ressens, c'est fou", livre cette jeune femme en regardant ses voisins... "Vous aussi, vous pleurez !", souligne-t-elle, surprise de la solidarité qui se dégage de cet évènement. À côté d'elle, une autre spectatrice est bouleversée : "Là j’ai les jambes qui tremblent, je ne sais pas pourquoi, c'est des émotions pour elle. Des efforts récompensés, même si on savait qu'elle y arriverait, hein."

Un meilleur jeu qu'en 2023

Après avoir établi ce nouveau record du monde, la musicienne ne semble pas vouloir s'en tenir à cet énième challenge. D'autant qu'elle est très bien entourée : à ses côtés sont assis trois témoins, qui veillent notamment au respect des 30 secondes d’arrêt entre chaque morceau et à la qualité de son jeu, chaque année plus impressionnante encore.

"On le sent, elle a envie, elle est beaucoup plus forte et beaucoup plus motivée que l'année passée. Quand elle commençait à fatiguer, les morceaux devenaient moins bons, mais là elle est dans une forme phénoménale", souligne Marie-Hélène Delannoy, déjà présente lors de la tentative de 2023.

Quand elle commençait à fatiguer, les morceaux devenaient moins bons, mais là elle est dans une forme phénoménale.

Marie-Hélène Delannoy, témoin

80 heures et 53 minutes

Après avoir joué en boucle un programme de quatre à cinq heures, Christelle profite finalement de son heure et demie de pause cumulée, non pas pour se reposer, mais pour retrouver les siens avant de retourner jouer. Avec finalement 80 heures 53 minutes et 28 secondes affichées au compteur à la fin de la journée, l'accordéoniste nous l’assure, d’autres exploits viendront… Dès l’année prochaine.

Avec Laurie Colinet

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité