EN IMAGES. Grêle, tonnerre, vent... retour sur la nuit d'orage dans le Nord et le Pas-de-Calais

La nuit du 8 au 9 avril a été secouée par le passage de la dépression Pierrick dans le Nord et le Pas-de-Calais. D'impressionnants orages ont éclaté en fin de journée. Sur les réseaux sociaux, les internautes n'ont pas hésité à partager des clichés de cette soirée d'intempéries.

4061. C'est le nombre d'impacts de foudre qui ont frappé les départements du Nord et du Pas-de-Calais dans la nuit du 8 au 9 avril 2024. Relativement court mais intense, cet orage a démarré vers 20 heures, a relevé l'observatoire Kéraunos. Retour en image sur l'orage.

Coup de vent sur le Nord et le Pas-de-Calais

À Wattrelos (59), un véritable déluge s'est abattu. Pluie et bourrasques ont accompagné le tonnerre. Dans les communes de Lestrem et Gouy en Artois (62), plusieurs toitures ont été endommagées lors du passage de l'orage. Aucune victime n'est à déplorer.

Ces intempéries semblent être le résultat de plusieurs jours de chaleur exceptionnels pour un mois d'avril dans la région. Le phénomène n'est pas propre aux Hauts-de-France, la planète est en proie à un record mondial de chaleurs. Les douze derniers mois ont été les plus chauds jamais enregistrés dans le monde, avec 1,58°C de plus qu'au XIXe siècle

Chutes de grêle

D'autres parties du département ont été surprises par la grêle. À Flers (62), les grêlons font la taille de balles de tennis de table.

D'autres, à Monchel-sur-Canche (62), ont découvert un tapis de glace devant chez eux.

Tonnerre assourdissant

2803 dans le Pas-de-Calais, 1258 dans le Nord. Le nombre d'impacts de foudre était particulièrement dense dans la nuit, laissant place à un spectacle assourdissant.

Le bruit et la lumière sont tels que sur les réseaux sociaux, les habitants de Comines (59) ironisent et parlent d'une véritable "soirée disco".

Posté entre Campagne-lès-Hesdin (62) et Saint-Rémy-au-Bois (62), Fabouh, chasseur d'orage en a profité pour dégainer son appareil photo. Pour obtenir de si beaux clichés, il s'est réfugié dans le coffre de son véhicule, seul face à ce "ciel chaotique et magnifique avec les derniers rayons de soleil".