"J’ai jamais vu un avion aussi beau !" : avec Rêves de Gosse, des enfants handicapés volent pour la première fois

À l'aéroport du Touquet, des enfants porteurs de handicap ont eu l'occasion de faire pour la première fois un tour d'avion, dans le cadre du projet porté par l'association Rêves de Gosse. Un moment magique et inoubliable.

Terrence pénètre dans le cockpit d’un avion militaire pour la première fois. “Waouh !”, réagit le petit garçon de 11 ans, émerveillé. Ce lundi 13 mai, il va avoir l’opportunité d’effectuer un vol de 20 minutes à bord du Casa, un avion de transport de l’armée de terre. 

C’est énorme, tout le monde n’a pas la chance de monter dans un avion pareil et ça fait plaisir. J’ai jamais vu un avion aussi beau !”, s’exclame l’enfant. “Je vais être un pilote d’avion plus tard ! Ça fait rêver !” 

Un projet d'inclusion

Grâce au projet pédagogique de l’association Rêves de Gosse, agréé par l’Éducation Nationale, des enfants porteurs de handicap ont l’occasion de vivre des expériences exceptionnelles. 

C’est énorme, tout le monde n’a pas la chance de monter dans un avion pareil et ça fait plaisir. J’ai jamais vu un avion aussi beau !

Terrence, 11 ans

Le but c’est d’accepter les différences et de favoriser l’inclusion”, explique Jean-Yves Glémée, président de Rêves de Gosse, présent sur le tarmac de l’aéroport du Touquet. Pour ce pilote, l’important, c’est “que les enfants se souviennent de cette journée comme nous on aurait aimé l’avoir quand on était petit”. Alors c’est avec plaisir que les pilotes mettent leur passion au service de ces enfants, “cabossés par la vie et la maladie”.

Cette année, sur le temps scolaire, enfants valides et porteurs de handicap ont travaillé sur ce projet tous ensemble, sous la houlette notamment du Rotary-Club le Touquet-Montreuil-Berck.

Des pilotes qui mettent leur passion au service des enfants

Ils ont fait des chants, du dessin, de la peinture, des sorties dans la Baie d'Authie… Il y a eu tout type d’activité”, précise Frédéric Leverdier, président du Rotary-Club. “Alors pour les remercier de leur investissement, on leur offre cette journée pour voir le territoire vu d’en haut.

Une journée magique qu'ils ne sont pas près d’oublier. À l’image de Léa et Enzo, scolarisés dans un institut d’éducation motrice à Berck. La première a “un peu peur” de monter pour la toute première fois dans un avion. À l’arrivée toutefois, la petite fille est conquise. Est-ce que l’expérience lui donne envie de remonter dans un avion ? “Oui !.. Avec Princesse !”, acquiesce-t-elle, en serrant son doudou, un ourson avec un casque d'aviateur tout contre elle.

Avec Valérie Dermersedian et Philippe Roussel