"Je suis contente car il y a des personnes qui vont venir voir cet arbre," des collégiens participent au devoir de mémoire autour de l'ANZAC Day

Des collégiens de Lens, en décrochage scolaire, ont participé toute l'année à un programme sur le devoir de mémoire. Des arbres ont été plantés sur différents sites. Nous sommes allés à leur rencontre à Haisnes, alors qu'ils plantaient leur dernier arbre sur le site du futur mémorial dédié aux tunneliers Australiens de la Première Guerre mondiale.

Pelles à la main, Khelly, Marcellino et leurs camarades creusent la terre. C'est un petit geste mais un symbole fort pour ces collégiens. "Nous sommes en train de creuser un trou pour planter des arbres et rendre hommage aux soldats Australiens, détaille Marcelino âgé de quinze ans. Ils ont aidé la France à combattre les Allemands."

Un eucalyptus planté à Haisnes (Pas-de-Calais) sur le site du futur mémorial de la Première Guerre mondiale, dédié à la troisième compagnie des tunneliers australiens. Khelly, quatorze ans expose ce qu'implique cette démarche : "Je suis contente car il y a des personnes qui vont venir voir cet arbre, elles le verront grandir. C'est un bel hommage."

Toute l'année, ces jeunes lensois du collège Jean Zay en décrochage scolaire ont travaillé sur la Grande Guerre en classe, mais surtout sur le terrain, accompagné de leur professeur d'histoire-géographie, Grégory Hober. "Toute l'année, nous avons réalisé des randonnées sur le territoire afin de découvrir les lieux de mémoire de la Première Guerre mondiale. Nous avons beaucoup travaillé sur la cote 70," explique-t-il.

Lors de la première guerre mondiale, en 1916, la ville de Lens est aux mains des Allemands, sur le front la bataille fait rage. Quelque mille tunneliers australiens, surnommés les Diggers, sont appelés en renfort. Ils creusent un réseau de galeries. Objectif, poser des mines sous les tranchées ennemies mais aussi abriter les troupes Anglaises et Canadiennes qui reprennent progressivement du terrain.

Maxence Druelle est passionné d'histoire. C'est lui qui a accompagné les collégiens dans ce projet. Son association "Les tunneliers de la cote 70" est à l'origine du monument encore en travaux qui viendra célébrer cette histoire méconnue. "Ancrer dans la dynamique du tourisme de mémoire, un point de passage pour les familles des descendants de tunnelier mais aussi pour les touristes britanniques et australiens dans le cadre de leur visite en France."

durée de la vidéo : 00h01mn54s
Des collégiens de Lens prennent part au projet de mémoire des tunneliers australiens. ©F. Wasson / O. Brisse /FTV

Le mémorial sera inauguré le 20 juillet 2024, en présence bien sûr, des collégiens de Lens.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité