Coronavirus : Wasquehal et Aulnoye-Aymeries décident à leur tour d'instaurer un couvre-feu

Les villes de Wasquehal et Aulnoye-Aymeries, dans le Nord, ont pris ce lundi un arrêté municipal instaurant un couvre-feu chaque nuit, dans sa ville, pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.
Les rues de Wasquehal, désertes.
Les rues de Wasquehal, désertes. © Page Facebook de Stéphanie Ducret
Stéphanie Ducret, la maire (DVD) de Wasquehal, ville de 20 000 habitants située près de Lille, l'annonce ce lundi sur sa page Facebook : "En lien avec la Police Nationale, j’ai décidé de signer un arrêté instaurant un couvre-Feu de 22h à 5h sur la commune de Wasquehal. A partir de ce soir 22h jusqu’à 5h du matin un couvre-feu sera appliqué dans les rues de Wasquehal. Ce couvre-feu s’appliquera tous les soirs tant qu’il le faudra."
 
"C’est une décision nécessaire que je prends en lien avec les représentants locaux de la Police Nationale et des personnels soignants. Plus nous nous contraindrons à des mesures drastiques, plus nous sauverons de vies et sortirons de cette crise. Je compte sur vous, protégez-vous, protégez les autres !", a-t-elle ajouté.
 
Même chose ce lundi à Aulnoye-Aymeries, commune de l'Avesnois de 9000 habitants, avec un couvre-feu mis en place de 20h à 5h du matin.
 
"Le couvre-feu s’applique à toute la population et concerne les déplacements avec tout type de moyens (à pied, vélo, trottinette, voiture…) à l‘exception des activités prioritaires définies par les pouvoirs publics (personnel soignants, pompiers, salariés des commerces alimentaires…)", indique la commune dirigée par le communiste Bernard Baudoux. "Tout individu ne respectant pas ce couvre-feu s’expose à une verbalisation."  
 

Les arrêtés se multiplient


Vendredi et samedi, deux autres villes du Nord, Jeumont et Hautmont, toutes deux situées près de Maubeuge, avaient déjà annoncé l'instauration d'un couvre-feu sur leur territoire, mais un couvre-feu limité aux mineurs de moins de 18 ans.  
 
Et samedi soir, c'est la ville d'Arras (Pas-de-Calais) qui a décidé elle aussi d'imposer un couvre-feu à tout le monde de 22h à 5h du matin.
 
Hénin-Beaumont, dirigée par le maire RN, Steev Briois, en a fait de même dimanche.
 
Ailleurs dans les Hauts-de-France, les villes de Compiègne et Creil viennent également d'instaurer un couvre-feu dès ce lundi soir.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société