Est-ce le géant chinois Alibaba qui s'installera bientôt dans les Weppes ?

C'est dans ce quartier qu'un permis de construire a été demandé. / © Antoine Morvan
C'est dans ce quartier qu'un permis de construire a été demandé. / © Antoine Morvan

Le nom d'Alibaba se murmure dans les Weppes, comme étant celui, du futur propriétaire de l'entrepôt géant qui devrait se contruire...Qu'en est-il ?

Par HT

Pour le maire d'Illies, il s'agit de "bruits de couloir". La seule certitude qu'a Daniel Hayart, c'est qu'un permis de construire pour la société PRD est en cours instruction. Il concerne un premier terrain de 32 hectares, dans le hameau de Gravelin, et le maire aurait évoqué en conseil municipal un bâtiment de 96 000m2. Pour le reste, l'édile affirme ne rien savoir et renvoie vers la MEL qui se serait chargée de toutes les négociations avec la future entreprise.

La seule chose qui l'intéresse sur cette zone de 70 ha, à cheval sur Illies et Salomé, c'est " l'emploi". Et de ce côté, on lui aurait parlé de "1000 à 3000 postes". L'élu peste effectivement sur les destructions d'emplois dans son secteur, qui obligent ses habitants à déménager ou à patienter durant plus d'1h30 dans les embouteillages, pour rejoindre Lille et son bassin d'emplois.
Emplacement approximatif de la potentielle zone d'activités. / © Google Maps
Emplacement approximatif de la potentielle zone d'activités. / © Google Maps

Mais l'entrepôt ne fait pas que des heureux. Pour Francis Calcus, un de ces voisins de la potentielle zone d'activités, qui voit sa pâture amputée, "on sacrifie la campagne". Des agriculteurs expropriés, pour la construction du bâtiment, s'indignent. Pour eux, la friche industrielle à côté de la Française de Mécanique à Douvrin, non loin de là, aurait été bien plus adéquate et n'aurait pas obligé à sacrifier des terres agricoles. Mais elle n'appartient pas à la MEL. Or, il s'agit bien d'un projet métropolitain. 

Qui est Alibaba ?

Vu de France, ce n'est pas un nom très connu pourtant il s'agit du leader mondial de l'e-commerce. le concurrent direct d'Amazon. Récemment, ce géant chinois basé à Hangzhou, s'est allié à Auchan. De plus en plus, le groupe, créé en 1999, investit dans le commerce "en dur" et les magasins hyperconnectés. Il est présent dans de nombreux domaines. D'après Wikipédia, l'entreprise en 2017 employait plus de 50 000 personnes à travers le monde. Pour l'instant, sa présence en Europe est encore limitée mais l'ambition du groupe est de l'étendre. Dans une interview aux Echos, le directeur général d'Alibaba en France, Sébastien Badault affirmait que la firme réfléchit à l'ouverture d'un datacenter dans l'Hexagone.

A la tête d'Alibaba, on trouve un ancien professeur d'anglais Jack Ma. En 2014, on parlait de lui comme l'homme le plus riche de Chine. En 2018, Forbes le classe comme 20ème fortune mondiale avec 39 milliards de dollars.

Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus