Gérald Darmanin démissionne de la vice-présidence de la MEL, un mois après s'y être engagé

© MAXPPP
© MAXPPP

Chose curieuse : la lettre de démission remise le 23 novembre à la métropole de Lille annonce une démission le 19 octobre.

Par Quentin Vasseur

Avait-il oublié de poster son courrier ? La lettre de démission du ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin n'est parvenue au siège de la Métropole européenne de Lille que vendredi dernier, le 23 novembre, a indiqué la MEL, confirmant une information de La Voix du Nord

L'ancien maire de Tourcoing en avait pourtant fait l'annonce il y a un peu plus d'un mois auprès de nos confrères, assurant qu'"au lendemain de ma nomination au gouvernement, j'ai dit que je n'avais pas vocation à rester vice-président de la MEL toute la durée de mon mandat". 

 

"Petite bizarrerie administrative"


"Je veux me consacrer à ma fonction de ministre. Et je tiens ma promesse de ne pas cumuler des fonctions exécutives" avait-t-il ajouté.
 

Mais cette démission semble n'avoir pas été effective qu'un mois plus tard, pourtant Gérald Darmanin y date sa démission du... 19 octobre. Une "petite bizarrerie administrative" explique-t-on à la MEL.
 

Sur le même sujet

Raymond Froment lance une souscription pour la réfection de l'horloge du clocher

Les + Lus