Mons-en-Baroeul : une voiture enfonce la porte d'une mosquée après la prière

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Vasseur
© MAXPPP

Le parquet de Lille a été saisi.

La mosquée Al-Wifaq de Mons-en-Baroeul a été victime d'importantes dégradations dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 août.
 
Selon un communiqué de la préfecture du Nord, une voiture a délibérément enfoncé la porte d'entrée du lieu de culte située rue Voltaire, vers 23h45. Cet acte volontaire n'a pas fait de blessés.
 
Il a en revanche beaucoup choqué. "On sortait, on fermait les portes" témoigne le vice-président de la mosquée, Mohamed Bouladuar. "Une dizaine de minutes avant, ça aurait été un carnage. On avait l'impression que le véhicule fonçait délibérément sur nous."
 
Mons-en-Baroeul : une mosquée vandalisée dans la nuit ©France 3 Nord-Pas-de-Calais

 

Pas un acte raciste


"Les services de la police nationale ont immédiatement déclenché d’importants moyens" précise la préfecture, selon qui l'enquête "ne fait apparaître aucune motivation raciste". Le parquet de Lille a été saisi.

Selon nos informations, le suspect circulant à bord d'une Mercedes a été identifié par la police et est actuellement recherché. Il s'agirait d'un homme de nationalité française et de confession musulmane, déjà condamné pour des faits de droit commun. On ignore pour l'heure ses motivations.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.