• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Musique, flonflon et festival ... Kamini danse avec les accordéons de Wazemmes

Kamini est au festival international de l'accordéon de Wazemmes à Lille / © France 3 Hauts-de-France
Kamini est au festival international de l'accordéon de Wazemmes à Lille / © France 3 Hauts-de-France

Tous les ans dans le quartier lillois Wazemmes, on fête l’accordéon. Musiciens, amateurs et habitants s'y retrouvent pour danser et vivre la musique du piano à bretelles. Rencontres et découvertes avec Kamini dans Les gens des Hauts.

Par Elise Benoit

Kamini nous amène à Wazemmes dans ce quartier populaire de Lille où se mêlent avec convivialité toutes les couches de la population lilloise. Découvrons-y les coulisses du Festival international de l’accordéon.

Wazemmes, l’accordéon en fête


Wazemmes, son marché et son festival

Saucisson, bière et flonflon… Bienvenue dans le marché de Wazemmes pour découvrir le Festival de l’accordéon. 

En 1992, des fondus de l’instrument décident de lancer un festival de l’accordéon à Wazemmes, l’un des quartiers populaires de Lille. "L’accordéon, c’est vraiment super, car ça permet une programmation internationale et festive et il y a toujours des découvertes à faire" raconte le guitariste et directeur du festival, Claude Vadasz. Depuis, tous les ans au mois de mai, le quartier accueuille concerts et événements en tout genre.
Renaud au festival de l'accordéon en 1993 / © France 3 Hauts-de-France
Renaud au festival de l'accordéon en 1993 / © France 3 Hauts-de-France
D’année en année et de scènes en scène, de grands noms se sont suivis pour offrir spectacles et concerts. Richard Galliano, Raul Barboz, Rachid Taha, Renaud, Dick Annegarn, Thomas Fersen, le Tire Laine … Tous sont passés par Wazemmes. 

Ça guinche au Cheval Blanc !

Derrière le marché, Kamini découvre Monique. Cette amoureuse des notes est la patronne du café Le Cheval Blanc, véritable institution de Wazemmes. Ici, tous les dimanches après-midis, des musiciens et spectateurs de tout âge se retrouvent pour chanter, écouter les Zazous ou, tout simplement, se rencontrer. 
 
Oyé ! Oyé ! Voilà Monique du Cheval Blanc qui bécote Kamini !

"On voulait que ça devienne une petite guinguette de Lille (…) et puis, on a fait le bal du Cheval Blanc", raconte Monique. Un bal qui commence donc il y a 20 ans au cœur du café. 

Puis le temps passant, le bouche à oreille attire les amateurs. Le Cheval Blanc ou la Maison folie de Wazemmes ne suffisent alors plus à accueillir les centaines de spectateurs qui se retrouvent pour l’événement. Le bal est désormais invité dans un autre quartier de la ville de Lille, dans la salle Grand Sud. Cette année, ce sont plus de 2000 spectateurs qui s’y sont retrouvés pour applaudir Monique traversant la foule sur son immense cheval blanc en bois. 
 
Monique sur son cheval au bal du Cheval Blanc / © France 3 Hauts-de-France
Monique sur son cheval au bal du Cheval Blanc / © France 3 Hauts-de-France

"Je viens de la Baie de Somme, alors moi, je te tutoie toi, tu me tutoies", impose Monique à Kamini en toute simplicité.

Les moments attendus des festivaliers

Le "Waz petanque" avec ces 350 équipes de boulistes qui se retrouvent avec impatience sur la Place Casquette. "La caravane Van" où des centaines de cyclistes belges ou français se retrouvent à la frontière pour un pique-nique et concert géant. Les temps forts sont nombreux lors du festival. 

Autre moment attendu, le fameux "Trouba Train trip", un voyage entre Bruxelles et Lille où des musiciens de tout horizon investissent les wagons pour chanter l’amitié franco-belge. De gare en gare, les musiciennes du groupe Panienki jouent pour les badauds ou voyageurs. Rencontre !
 
Le "Trouba Train Trip" et les musiciennes de Panienki


Sorties de concerts et confidences avec Arno et Dick Annegarn

Rencontre avec deux artistes Belges. Les chanteurs Dick Annergarn et Arno soufflent quelques notes au creux de l’oreille de Kamini après leurs concerts avec l'Orchestre International du Vetex.

Dick Annegarn raconte ses souvenirs d’ancien Lillois : "J’ai vécu à Wazemmes et à Lille, on a le droit de dire 'Bon bein, on va boire un coup ou on va rigoler'. Mais on n’a pas le droit de dire qu’il pleut… Bon d’accord, il pleut deux fois dans l’année et ça dure six mois…"
 
Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Je suis un chanteur de charme … raté ! glisse Arno

Le prochain festival de l'accordéon aura lieu en mai et juin 2020. Retrouvez toutes les informations par là.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Le tube "Valerie" repris par Still Amy

Les + Lus