Agathe Monpays, DG de Leroy Merlin à 28 ans : retour sur une nomination qui a fait du bruit

La promotion prestigieuse de cette mère de famille originaire d'Armentières a suscité une vague de rumeurs et de critiques sur ses liens présumés avec la famille Mulliez, propriétaire de Leroy Merlin. Contre son procès en illégitimité, de nombreux acteurs de l'entrepreneuriat louent ses compétences.

C'est l'histoire d'une success story qui fait tiquer. Agathe Monpays, propulsée au poste de directrice générale de Leroy Merlin France à seulement 28 ans, doit-elle cette promotion à son talent ou ses relations ?

La nomination de cette Armentiéroises a suscité une vague de rumeurs et de critiques sur les réseaux sociaux. D'aucuns ont voulu attribuer, à tort, cette ascension fulgurante à ses liens de parenté supposés avec la famille Mulliez. Car rappelons le, l'enseigne de bricolage appartient au groupe Adeo, faisant lui même partie de l’Association familiale Mulliez.

Rumeurs infondées

Mercredi 10 mai, La Voix du Nord, annonce cette information dans un article sur son site internet et sur Facebook. Rapidement, celui-ci va générer un flot de commentaires et de partages, assez étonnant pour ce genre d'actualité.

Au milieu des messages de félicitations, des internautes interrogent le fondement de cette promotion. "Le piston ça aide quand sa belle famille détient 80 % de Leroy Merlin !", lâche, sans avancer de preuves, Marc Olivier. "Quand on connait le fonctionnement du groupe Mulliez, elle a bien choisi son mari", sous-entend Christophe Morgat. En clair, on reproche à la jeune femme d'être en couple avec un fils de la famille Mulliez. 

Ni Agathe Monpays, ni son compagnon, ni sa famille n'ont de liens avec la famille Mulliez.

Direction de Leroy Merlin

Face à ces rumeurs, nos confrères de La Voix du Nord publient, au lendemain de leur premier article, un nouveau papier pour démentir ces liens familiaux supposés. Le site de vérification des faits Fact Checking (Libération) s'attèle au même exercice. Les deux médias assurent que la Nordiste "n’a aucun lien de parenté ou autre avec la famille Mulliez".

Contactée par France 3 Nord Pas-de-Calais, le service communication de la direction de Leroy Merlin confirme que "ni Agathe Monpays, ni son compagnon, ni sa famille n'ont de lien avec la famille Mulliez". Une information corroborée par nos soins par le biais d'une source proche de la famille.

"On a un problème avec la réussite"

Alors pourquoi cet emballement autour de cette rumeur ? Ne révèle t-il pas un procès en illégitimité fait à cette jeune mère de famille, précocement bombardée DG ? C'est l'avis de certains, notamment dans le milieu de l'entreprenariat, qui dénonce "jalousie" et misogynie. 

"On a un problème avec la réussite dans notre pays, s'emporte Rafik Smati, entrepreneur et candidat à la présidentielle 2022, sur Sud Radio. Il est de notre devoir de mettre en avant les profils brillants, et nous en avons en France."  

Jordan Chevenier-Truchet, co-fondateur du collectif de start-up Bulldozer, félicite la précocité d'Agathe Monpays : "il y a 7 ans à peine elle était chef de secteur à Valenciennes, de quoi donner la motive à beaucoup de monde."

"À une époque où l’on parle si souvent ici de parité, de diversité, de plafond de verre ou de promotion interne, pour se plaindre de leur absence ou de la persistance de vieux réflexes, reconnaissons ensemble que le signal est fort et clair", écrit également sur son compte Linkedin l'ancien journaliste Laurent Bazin, fondateur de Cause Toujours, société de conseils médias. Un message largement applaudi sur le réseau social.

Une ascension éclair dans le groupe Mulliez

Agathe Monpays, malgré son jeune âge, possède un CV déjà bien rempli. Avant de devenir DG, la jeune femme, diplômée de l'école de commerce lillois l'IESEG en 2016, a fait ses armes au sein de différentes marques en parallèle de ses études. Elle occupe respectivement les postes de conseillère clientèle pour Naf Naf, responsable de la relation clients chez Zankyou et chargée d’opérations marketing la chaîne internationale de mode masculine Happychic (entreprise détenue par Mulliez).

Elle intègre ensuite Leroy Merlin à la sortie de son master, comme chef de secteur dans le magasin de Valenciennes. De 2020 à 2022, elle dirige le magasin de Tourcoing, avant d'être nommée directrice générale de Leroy Merlin Grèce et Chypre.

"Aucun problème qu'elle soit une femme et jeune"

Un profil loué par son employeur : "le sens du commerce et du management d’Agathe, sa force de conviction, sa capacité d’adaptation et ses qualités relationnelles seront de précieux atouts pour conduire l’entreprise vers son ambition", déclare la direction dans un communiqué.

Du côté du syndicat Force Ouvrière, on passe au-dessus des "rumeurs et des ragots"; "Ce n'est en aucun cas un problème qu'elle soit jeune ou qu'elle soit une femme, explique Bernard Vigourous, délégué central de Leroy Merlin France. Nous, ce qu'on veut, c'est que la ligne politique et économique change, dans une entreprise où les syndicats ne font pas partir de l'ADN."

Leroy Merlin France possède 144 magasins, pour un chiffre d'affaires de 9,8 milliards d’euros.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité