Braderie de Lille 2017 : qu'est-ce qu'on mange ? Des moules-frites !

Il y aura quand même des moules-frites lors du week-end de Braderie. / © MAXPPP
Il y aura quand même des moules-frites lors du week-end de Braderie. / © MAXPPP

C'est une tradition qui perdure : à la Braderie de Lille, on mange des moules-frites ! La mairie de Lille tente même cette année de faire entrer l'événement dans le Guinness book des records.

Par Jeanne Blanquart

Et si Lille entrait dans le Guinness Book comme la plus grande serveuse de moules-frites ? La mairie a en tout cas décidé de s'inscrire à l'occasion de la Braderie de Lille 2017. Objectif : 500 tonnes de moules consommées durant le week-end, ce qui serait un record mondial. Pour mener à bien ce record, les contrôles seront précis. Chaque restaurateur devra indiquer le nombre de couverts servis. Des caméras de surveillance ont même été installées pour vérifier les services et la hauteur des fameux tas de moules. 

Rue du Molinel. / © JB
Rue du Molinel. / © JB


Un peu partout dans la ville, les restaurateurs ont donc changé leur menu pour l'occasion. Avec des petites variantes : moules marinières, moules au maroille, moules au chorizo... Le tout regroupé dans deux grandes catégories : les moules de Bouchot et les moules de Hollande

Au croisement boulevard de la Liberté / rue Nationale. / © JB
Au croisement boulevard de la Liberté / rue Nationale. / © JB

Record du plus gros consommateur de moules : à Lille, on prend ça très au sérieux !

Quel prix ? 


Cette année, compter entre 12 et 18 euros pour déguster un bon plat de moules-frites. Le prix varie en fonction du lieu et de la qualité des produits. Depuis la fermeture d'"Aux Moules", le restaurant de la rue de Béthune qui élevait chaque année un immense tas de coquilles vides, le plus simple est sans doute d'aller à Rihour, où toutes les brasseries se sont mises au pli. 


 

Live Facebook en direct de la Braderie : les moules frites

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus