Gilets jaunes à Lille : plusieurs arrestations, dont celle d'une femme enceinte

Si la manifestation lilloise de ce samedi s'est déroulée sans trop de heurts, trois personnes ont été interpellées : une jeune femme enceinte, une personne en fauteuil roulant et une femme âgée. 

Par Nicolas Coadou

À l'approche de l'anniversaire du début du mouvement, les Gilets jaunes étaient (encore) près de 250 à manifester dans les rues de Lille contre la politique du gouvernement. Si, dans l'ensemble, le défilé s'est déroulé dans le calme, la journée a été perturbée par plusieurs arrestations, dont celle d'une jeune femme, Adeline Masse, enceinte de trois mois.
 

" Totalement abusif" 


Isabelle Huberland, sa mère, était encore très remuée par l'interpellation de sa fille : "la manifestation était calme, mais au niveau de la rue Jeanne d'Arc, la BAC (Brigtade anti-criminalité) a commencé à charger et à interpeller ma fille. C'était totalement abusif". Quelques minutes plus tard, c'est au tour d'Alek, un jeune manifestant en fauteuil roulant de se faire embarquer par les forces de l'ordre. 

Du côté des manifestants, c'est la sidération qui règne. "on essaie de casser le mouvement parce qu'on est toujours autant à venir manifester" lâche un Gilet jaune. En effet, si depuis le début, le mouvement a perdu de nombreux adeptes, il ne périclite pas : depuis quelques semaines, un noyau "d'irréductibles" d'environ 250 personnes est encore présent chaque samedi. 
 


Une fois arrivés sur la place de la République, les manifestants se sont tranquillement dispersés. Vers 17 h, il restait une cinquantaine de Gilets jaunes devant le palais de Beaux Arts, entourés d'un large cordon de CRS. Une nouvelle interpellation, celle d'une femme âgée a lieu à ce moment là. Les derniers gilets jaunes rejoignent d'autres manifestants, venus dénoncer l'expulsion de Mohamed Lakel. Face aux forces de l'ordre qui exfiltrent la manifestante arrêtée, tous chantent, en choeur, "Pouvoir assassin". Un début de convergence des luttes ? 
 
ils racontent les violences policières à Lille




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus