La grève contre la réforme des retraites continue ce week-end, quelles conséquences dans le Nord et le Pas-de-Calais ?

Après la journée de grève du mardi 7 mars, l'intersyndicale a appelé à une nouvelle mobilisation contre la réforme des retraites le samedi 11 mars. De grosses perturbations dans les transports sont attendues.

C'est le deuxième samedi de mobilisation depuis le début de la contestation contre la réforme des retraites. Ce samedi 11 mars, l'intersyndicale appelle tous les secteurs à une nouvelle journée de manifestation. 

Des transports perturbés

Côté ferroviaire, la circulation s'annonce difficile pour les voyageurs du week-end. Ce vendredi 10 mars, la SNCF a confirmé que le trafic des trains sera "fortement perturbée" sur le réseau. 

"Les circulations devraient rester perturbées de façon similaire à vendredi sur les journées des samedi 11 et dimanche 12 mars", indique la SNCF sur son site. "Si possible, nous vous recommandons d'annuler ou de reporter vos déplacements", renchérit-elle sur Twitter. 

L'entreprise ferroviaire prévoit déjà des perturbations sur les TER dans les Hauts-de-France jusqu'au lundi 13 mars.

Pour les vols au départ et à l'arrivée de l'aéroport Lille-Lesquin, pour le moment, seuls les vols du samedi 11 mars entre Lille et Marseille (dans les deux sens) sont annoncés comme annulés.

Plusieurs manifestations prévues dans le Nord et le Pas-de-Calais

L'intersyndicale a donné rendez-vous aux manifestants dans de très nombreuses villes en France. Les manifestations dans le Nord et le Pas-de-Calais : 

  • à 9h30 sur la place de la mairie à Calais
  • à 9h30 devant la CCI à Boulogne-sur-Mer
  • à 9h30 devant la gare SNCF de Béthune
  • à 9h30 sur le parvis de la gare à Saint-Omer
  • à 9h30 sur la place de la gare à Arras
  • à 9h30 sur la place Georges Coppeaux à Fourmies
  • à 10 heures sur la place d'armes à Douai
  • à 10 heures sur le Parvis de la CUD à Dunkerque
  • à 10 heures devant l'église d'Haumont à Maubeuge
  • à 10 heures sur la place d'armes à Valenciennes
  • à 14h30 à la porte de Paris à Lille

Dans un tract de l'Union départementale de la CGT du Nord, le syndicat "appelle tous les travailleurs dans tous les secteurs, du privé comme du public, à cesser le travail jusqu'au retrait" de la réforme. 

Va-t-il y avoir de l'essence à la pompe ? 

La raffinerie de Fos-sur-Mer a été à nouveau bloquée ce vendredi 10 mars dans l'après-midi. Le responsable de la CGT du site, Laurent Arbiol, a précisé que la grève se poursuivait "jusqu'à lundi 5h00". Cette carte suit le niveau de carburant disponible dans les stations-services : 

Une autre journée de mobilisation est prévue le mercredi 15 mars.