Lille : le procès de l'ancien ministre nordiste Alain Griset reporté au 25 mai

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Fort
© THOMAS SAMSON / AFP

Déjà condamné en décembre pour avoir menti sur sa déclaration de patrimoine, l'ancien ministre nordiste Alain Griset devait passer ce mardi 4 janvier devant le tribunal correctionnel de Lille pour abus de confiance. Son avocat a obtenu le report du procès pour mieux préparer sa défense.

L'ancien ministre nordiste des TPE/PME Alain Griset devait être jugé pour des faits d'abus de confiance aux dépens de la Confédération nationale de l'artisanat des métiers et des services (Cnams) du Nord ce mardi 4 janvier à 14h par le tribunal correctionnel de Lille mais l'audience a été repoussée à la demande de son avocat, Me Patrick Maisonneuve.

"Le délai entre la convocation, reçue le 20 décembre, et l'audience de ce jour, le 4 janvier, est très court pour préparer son dossier. Aussi Me Maisonneuve entend déposer des conclusions de relaxe ce qui justifie d'avoir plus de temps pour étudier le dossier. Enfin, il entend faire citer un expert financier pour qu'il puisse apporter son éclairage dans cette procédure. Deux semaines, c'était trop court pour réaliser ces objectifs", a expliqué Benoit Cousin qui représentait Me Maisonneuve ce mardi 4 janvier devant la 7e chambre du tribunal correctionnel de Lille. L'audience a été renvoyée à la date du 25 mai à 14h.

Alain Griset, né en 1953 à Lille, ne s'est pas présenté ce mardi. Il lui est reproché d'avoir utilisé de l'argent appartenant à la Cnams du Nord à des fins personnelles. Il encourt cinq ans d'emprisonnement et 375 000 euros d'amende.

En décembre dans un volet différent de la même affaire, Alain Griset avait déjà été condamné avec sursis, à six mois de prison et trois ans d'inéligibilité pour avoir menti sur sa déclaration de patrimoine au moment de son entrée dans le gouvernement. Cela l'avait conduit à présenter sa démission, immédiatement après la décision du tribunal

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.