Lille : Superquinquin, le supermarché collaboratif aux 1500 membres s'agrandit

Dans le quartier de Fives à Lille, le superamarché Superquinquin fait peau neuve et s'agrandit. Passé de 500 à 1500 membres en quelques années, la structure est de plus en plus prisée par les habitants, attirés par l'aspect participatif et local de l'initiative. 

© FRANCE 3
Au départ, Superquinquin n'était qu'une petite superette. Fondée il y a trois ans, elle aspirait déjà à grandir. 1,2 millions d'euros, un déménagement et quelques aménagements plus tard, la superette a bien grandi et réunit désormais plus de 1500 adhérents. Plus de 4000 références sont présentes sur place, choisies par les coopérateurs, sur 400 m².

Un pari réussi qui séduit de plus en plus de Lillois, et de Français plus généralement, puisque le territoire compte pas moins de 30 initiatives similaires, qui continuent de se multiplier. 

Pour être membre de Superquinquin, il faut acheter dix parts sociales et y travailler trois heures par mois. La participation est de 100 euros (10 euros la part) en temps normal, mais de 10 euros seulement pour les étudiants et les bénéficaires de minimas sociaux. 
 
Superquinquin, le supermarché collaboratif aux 1500 adhérents

Produits locaux et proximité humaine au rendez-vous

Les "coopérateurs" sont à la fois clients, sociétaires et bénévoles. Ils donnent de leur temps tous les mois pour s'occuper du supermarché, de la caisse aux rangements. Une motivation qu'ils puisent dans leur adhérence aux valeurs de Superquinquin. 

Pour Clémence, une sociétaire, travailler et acheter chez Superquinquin "C'est faire attention à ce qu'on mange, avoir conscience d'où ça vient, remettre de l'humain dans l'alimentation, prendre le temps d'échanger, de discuter." Car la discussion, l'entraide et la proximité sont le coeur de cette initiative solidaire. "Quand je viens chez Superquinquin, j'ai toujours une petite recette ou un conseil", ajoute-t-elle. 

Une alternative à la grande distribution

Acheter local, bio, en vrac et connaître la provenance, c'est ce qui motive de nombreux clients à venir faire leurs courses chez Superquinquin. D'autant plus qu'il y a "plus de choix pour les végétariens et vegans", selon une cliente du magasin. Pour d'autres, ce supermarché représente une alternative à la grande distribution. Car il est aussi possible de proposer des articles et faire des recommandations. "On se sent concerné par les courses, explique un couple venu y faire ses achats. On a plus de liens avec ce qu'on achète."
 

Retour sur les "Courses Ouvertes" du 26 septembre : Nous pouvons toutes et tous nous en féliciter, ce fut une première...

Posted by SuperQuinquin on Thursday, October 8, 2020

Pour Geneviève Sevrin, la présidente de Superquinquin, l'idéal serait de doubler le nombre d'adhérents dans les années à venir. "Le modèle économique de la coopérative repose sur le fait que chaque sociétaire-client fait trois heures de service toutes les quatre semaines, explique-t-elle. Au-delà de 3000, ça devient difficilement gérable. Mais peut-être que si demain on est 4000 ou plus, on ouvrira un second magasin."

C'est donc une initiative qui vise à s'étendre, avec l'ouverture, peut-être, de nouveaux locaux à Lille et sa métropole dans les années à venir. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société économie