Lille Tattoo Convention : concours du meilleur tatouage, danse, concert de Doums, le programme de l'édition 2024

Depuis 2016, l'International Lille Tattoo Convention attire des milliers de personnes venues découvrir de nouveaux artistes et se faire tatouer un nouveau motif sur le corps. Pour cette 9e édition, qui ouvre ses portes ce vendredi 16 février et jusque dimanche soir, la convention sera sur le thème de la "sacralisation du tatouage".

En 2023, l'International Lille Tattoo Convention avait réuni plus de 20 000 personnes sur ses trois jours de festivités. Un seuil symbolique, dépassé pour la première fois l'année dernière, que les organisateurs espèrent de nouveau atteindre voire même surpasser cette année, pour la 9e édition de la convention.

Chaque année, la convention de Lille, qui se déroule historiquement au Grand Palais, choisi un thème qui donnera la direction de la prochaine édition. Pour 2024, le thème choisi est la sacralisation du tatouage, une façon pour les organisateurs de mettre en avant le côté traditionnel de cet art qui a pu jouer une grande place dans les rites et la spiritualité de certaines cultures.

Un fil rouge que pourront suivre (ou non) les 472 tatoueurs du salon, parmi lesquels figureront des Lillois et des Nordistes, mais également 146 professionnels étrangers. "Dans ce salon on veut avoir des artistes qui viennent de Lille, de la métropole et de la région. La convention doit représenter la région qui l’accueille", souligne Jean-Marc Bassand, organisateur de l'évènement.

Des animations au-delà du tatouage

Ornemental, réaliste, néotraditionnel, tribal, hand poke (tatouage traditionnel sans machine)... Tous les styles de tatouage seront représentés ce week-end, pour que chaque visiteur puisse y trouver son compte : "Il faut équilibrer les styles car le public est devenu vraiment connaisseur, il faut lui apporter tout ce qui peut être demandé", explique l'organisateur.

Il faut équilibrer les styles car le public est devenu vraiment connaisseur, il faut lui apporter tout ce qui peut être demandé.

Jean-Marc Bassand, organisateur de la convention

Mais pour les visiteurs qui ne souhaitent pas se faire tatouer, Jean-Marc Bassand explique que "vous pourrez aussi trouver votre compte". Car la convention de tatouage de Lille n'est pas uniquement faite d'aiguilles et d'encre, mais aussi d'animations en tout genre. Chaque jour, une activité différente est programmée : showcase de Doums à 20 heures le vendredi, dj set de Dj Maleek (17h-19h) et concours de tatouage animé par la chorégraphe Denitsa (19h30) le samedi, puis concert de Rockabilly Gunshot à 14h30 le dimanche.

Tout le week-end, des stands d'illustrations, de pierres et de décoration, des food-trucks et des séances de dédicaces seront mis à disposition du public. Des conférences seront également animées par Marc-Louis Bonomelli chaque jour à 16 heures, suivies d'un spectacle de danse contemporaine de l'artiste japonais Atsushi Takahasi.