Cet article date de plus de 4 ans

Lopez (LOSC) : De Préville, "c'est un bon joueur mais je ne crois pas que ce soit un économiste..."

Le président du LOSC a répondu aux affirmations de Nicolas De Préville. Un petit tacle ?
La polémique autour de la vente de Nicolas De Préville en toute de mercato n'en finit pas. De nombreux supporters du LOSC ne comprennent pas ce transfert. La direction du club, elle, n'en démord pas. Ce mercredi soir, Gérard Lopez, le président lillois a répondu assez sèchement à une petite phrase du joueur prononcée lors de sa première conférence de presse à Bordeaux, laissant entendre que le LOSC vendait parce qu'il avait "besoin d'argent" : "De Préville est un bon joueur mais je ne crois pas que ce soit un économiste avéré", a-t-il déclaré sur SFR Sport


Nicolas De Préville, vendu pour environ 10 millions d'euros, meilleur buteur du LOSC la saison dernière et titularisé 3 fois sur 4 par Bielsa depuis le début de saison avait déclaré lors de son arrivée à Bordeaux : "Là-dessus, je vais être honnête. Quand j'ai commencé la préparation, dans mon esprit je ne comptais pas partir du LOSC. Mais au mois d'août on m'a signifié que le club avait besoin d'argent et voulait me vendre."

"Il faut garder un certain équilibre"



Après sa petite phrase, Gérard Lopez n'a pas répondu réellement sur le fond affirmant que "ce qui est vrai, c'est le LOSC avait décidé de vendre l'un ou l'autre joueur, comme on vait décidé de prendre des joueurs. Et on avait eu en début de mercato une offre pour Yves Bissouma qui était de 25M€. Donc c'était que l'appât du gain, on aurait pu vendre d'autres joueurs. Mais on a décidé aussi de gérer le club sans prendre trop de risques. Pour ça, il faut un certain équilibre. On aurait pu encore investir mais en même temps, il faut garder un certain équilibre donc on a décidé de vendre Nicolas plutôt qu'un autre joueur." Pas sûr que cette explication fasse taire la polémique. 

Plus tôt dans la journée, Marcelo Bielsa avait aussi été interrogé sur la vente de De Préville et avait dit "comprendre" la décision des dirigeants lillois : "Je ne veux pas qu'on interprète de façon erronée, comme un manque de considération. J'ai beaucoup d'affection pour lui en tant qu'homme, au-delà de l'aspect professionnel. Ses qualités sont indiscutables. Mais les institutions doivent parfois s'adapter à certaines règles."

Le LOSC a dépensé 70,4 millions en achats de joueurs au cours de ce mercato (et vendu pour environ 20M€). Un record pour le club lillois.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport