"Notre indépendance, c'est votre liberté" : 26e fête des librairies indépendantes, l'appel à l'aide des gérants face aux menaces de fermeture

Une rose et un livre. La fête des librairies indépendantes a planté sa tente à Lille pour sa 26ᵉ édition ce samedi 27 avril 2024. En difficulté depuis la pandémie, les librairies sont de plus en plus nombreuses à fermer leurs portes. C'était l'occasion pour elles de bénéficier d'un petit coup de projecteur et profiter de l'évènement pour remobiliser leurs clients.

Les librairies indépendantes en fête. Le concept de la journée : distribuer une rose et un livre inédit. "Un objet plus qu'un livre", remarque Mickaël Deren, patron d'une librairie à Lambersart, en faisait défiler les illustrations d'Edi Dubien associées aux poèmes de Jacques Roubaud. Seulement 25 000 exemplaires ont été tirés, comme pour rappeler la rareté d'un livre - ou d'une librairie - de qualité. Pour les librairies indépendantes en difficulté, cette journée est l'occasion de se faire remarquer.

Le conseil comme fer de lance

Un vin mal conseillé peut gâcher un dîner. Tout comme la lecture d'un livre mal choisi peut enrayer le plaisir de lire. Personne ne s'imagine choisir un vin au hasard et trouver le meilleur du premier coup. Pour les livres la mécanique est la même : lecteur occasionnel ou chevronné, difficile de taper dans le mille quand on cherche à sortir des best-seller. 

Dans les grandes surfaces et les librairies franchisées, les étalages en présentent des milliers, romans, polars, BD, essais. 100 000 nouveaux livres sont publiés par an, selon le Syndicat National de l'Édition. De quoi crouler sous les pages. Les meilleures ventes sont en tête de gondole, mais les petits éditeurs et les nouveaux auteurs restent souvent sur le carreau.  

Les librairies indépendantes proposent une formule à contre-courant de cette boulimie littéraire. Des livres oui, mais soigneusement lus, sélectionnés et disposés. Des conseils avisés pour chaque client. Lille abrite plusieurs dizaines de ces petites librairies, toutes uniques en leur genre.

C'est une histoire personnelle de relation avec une libraire, j'aime bien discuter de livres que j'aimerais choisir, et avec Fabienne, c'est tout de suite passé.

Une cliente de la librairie Place Ronde

De l'Affranchie, spécialisée dans les luttes sociales, au BD+ café dans la bande dessinée en passant par Autour du Monde qui se consacre au voyage, il y en a pour tout le monde. Pour Mickaël Deren, le verdict est sans appel : "ce qu'on offre, c'est un accueil chaleureux, un sourire et de bons conseils."

Dans le cockpit de ces librairies, des capitaines dévoués à leur navire, des humains amoureux des lettres. Fabienne Van Hulle propose sa sélection personnelle à ses clients dans sa librairie au concept unique : bed & book.

Un métier "fragile"

Derrière ses lunettes écaillées, elle dissémine de précieux conseils qui font l'unanimité : "c'est une histoire personnelle de relation avec une libraire, j'aime bien discuter de livres que j'aimerais choisir, et avec Fabienne, c'est tout de suite passé", témoigne une cliente. 

Installée depuis 2018, la petite boutique de Fabienne est menacée de fermeture. Comme Place Ronde, trois librairies indépendantes vont mettre la clé sous la porte. Godon, Meura et La Petite sont victimes de l'épuisement et des difficultés financières.

Pour leurs gérants, la fête de la librairie n'en sera pas vraiment une, cette année. Sur le plateau de France 3 Hauts-de-France, Mickaël Deren, patron de Au Temps Lire à Lambersart dépeint un milieu fragmenté par une concurrence "qui n'a rien de nouveau" venue d'internet et "des grosses enseignes".

Mickaël Deren évoque "un métier fragile" qu'il fait bon de mettre en avant. C'est pour cela qu'il affectionne la fête des librairies indépendantes, cette tradition importée de catalogne.

La fête des librairies indépendante est une version francisée de la San Jordi, où chaque 23 avril les Espagnols s'échangent une rose et un livre. "Cette fête est l'occasion de rappeler que nos valeurs, que notre indépendance, c'est votre liberté", conclut-il. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité