Pour les 150 ans de l'impressionnisme, les plus grandes œuvres posent leurs valises dans les Hauts-de-France

178 œuvres transitent dans toute la France à l'occasion des 150 ans de la première exposition impressionniste. Dans le Nord, 4 musées ont reçu des chefs-d’œuvre du musée d'Orsay.

Hier boudé, aujourd'hui adulé. L'impressionnisme des célèbres Monet, Mannet ou encore Renoir, casse les codes de la peinture classique et s'amuse avec la lumière et les formes. Si lors de la première exposition impressionniste en 1874, pas une seule photo ne sera prise pour se souvenir de l'évènement. 150 ans plus tard, c'est toute la France qui rend hommage au mouvement pictural.

Pour célébrer l'anniversaire de cette première exposition, une partie des chefs-d’œuvre impressionnistes conservés au Musée d'Orsay de Paris ont été confiés à quatre musées du Nord. Ce sont près de 70 œuvres qui ont fait le voyage jusque dans les Hauts-de-France.

Monet au musée de la Chartreuse de Douai

C'est un incontournable des livres d'histoires et manuels scolaires. La rue de Montorgueil de Claude Monet et ses innombrables drapeaux français. Une scène de liesse populaire du 30 juin 1878.

Si la croyance populaire y voit une célébration du 14 juillet, probablement en raison des drapeaux tricolores, cette scène représente une formidable célébration républicaine. D'autant plus qu'à cette époque, Paris recevait l'exposition universelle. 

4 toiles au musée des Beaux-Arts de Lille

Si le célèbre musée du centre-ville de Lille possédait déjà deux œuvres dans ses collections, le Musée d'Orsay vient de prêter quatre nouvelles toiles de Monet représentant le village de Vétheuil, cher à l'artiste. 

Ces oeuvres viennent auprès du public lillois. C'est ce qu'on appelle la démocratisation

Delphine Rousseau

commissaire de l’exposition « Monet à Vétheuil, les saisons d’une vie » au musée des Beaux-Arts de Lille

"Ce sont des tableaux qui font partie des institutions parisiennes. On ne va pas forcément à Paris, on n'a pas l'occasion d'aller tout le temps au musée d'Orsay" explique Delphine Rousseau, commissaire de l'exposition au musée des Beaux-Arts. "Ces œuvres viennent auprès du public lillois. C'est ce qu'on appelle la démocratisation. Permettre à chacun d'aller voir ces très belles œuvres."

Degas prend ses quartiers à la Piscine de Roubaix

L'impressionnisme, c'est aussi de la sculpture. Le Musée d'Orsay a confié la garde de la Petite Danseuse de quatorze ans de Degas à la Piscine de Roubaix. Si son corps est de bronze, ses accessoires sont véritables. Ce qui la fige d'autant plus dans son mouvement, emprunt de réalisme et de poésie.

58 paysages impressionnistes à Tourcoing

Au MUba, c'est un déluge d'œuvres impressionnistes. Pissarro, Renoir, Sisley, Monet... 58 paysages impressionnistes parent désormais les murs des Beaux-Arts de Tourcoing.

"Ce sont des peintures qui nous plaisent beaucoup, parce qu'elles sont immédiates. Il n'y a pas de filtre historique ou mythologique. Elles sont tout de suite perceptibles" raconte Mélanie Lerat directrice-conservatrice du MUba.

La France célèbre 150 ans d'impressionnisme

Il n'y a pas que le Nord qui va pouvoir admirer l'impressionnisme. La célébration de ce 150ème anniversaire a lieu dans toute la France. Le musée d'Orsay a, au total, prêté 178 chefs-d'œuvre à travers l'hexagone.

► Lire aussi : Un petit village de l'Oise source d'inspiration du peintre impressionniste Camille Pissarro

À Paris, une exposition événement est dédiée au mouvement artistique au musée d'Orsay. Y est exposé le célèbre Impression soleil levant de Monet, qui donna son nom à l'un des courants artistiques les plus célèbres du monde.