Nouvelle campagne de vaccination contre le variant Omicron du Covid-19

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall .

Visant principalement les personnes âgées, les personnes immunodéprimées et les soignants, la campagne débute officiellement ce lundi alors que depuis 3 semaines, une "reprise de la circulation du virus" est constatée.

Guillaume Obert, pharmacien et responsable de la vaccination dans quatre laboratoires Biopath de la métropole lilloise, a commandé moins de vaccins que d'habitude. Lors des campagnes précédentes, ses laboratoires avaient vacciné quelque 100 à 120 personnes par jour. "Là, on table sur 5 à 10 vaccins par jour. Les commandes ont été faites en conséquence et je dois les recevoir à partir de vendredi. J'aurai 50% de Pfizer classique et 50% de Pfizer bivalent (classique + Omicron)", prévient le pharmacien.  

Les vaccins ciblant Omicron ont été reçus à la Grande pharmacie de Paris mais ils ne seront administrés que "prochainement" étant donné que "l'équipe est un peu en sous effectif actuellement". Germain Delahaye, pharmacien rue Nationale, à Lille également, précise qu'il sera livré la semaine prochaine.



Quant à la Grande pharmacie de France, toujours à Lille, elle ne participera pas à la campagne. Anne Claeys, la pharmacienne, explique qu'elle n'a pas les moyens de gérer les rendez-vous pour cette campagne : "Il faut comprendre que les doses ne sont pas individuelles comme pour la grippe. Du coup, on est obligés de caler 5, ou 10 rendez-vous à la suite pour vacciner pour ne pas perdre le reste de la dose", précise-t-elle.

Pourquoi un rappel ? 

Avec le temps, l'efficacité du vaccin diminue. Avec le rappel l'immunité serait "presque 100 fois supérieure par rapport aux non-vaccinés", assure Alain Fischer, professeur d'immunologie pédiatrique et président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale sur la plateforme TousantiCovid.



Le ministère de la Santé, qui annonce le début de cette campagne vaccinale pour ce lundi 3 octobre, rappelle que cette campagne n'est pas obligatoire mais recommandée pour les personnes âgées immunodéprimées et fragiles.



"À partir du 3 octobre, nous aurons à disposition dans les pharmacies, sur les centres de vaccination, ce nouveau vaccin bivalent, c'est-à-dire un vaccin qui vous vaccine sur la souche sauvage mais également contre Omicron", précise François Braun, ministre de la Santé, invité de Franceinfo.  



Enfin sur le retour du masque, le ministre de la Santé a expliqué faire confiance aux Français, tout en rappelant l'utilité du masque dans les zones où il y avait beaucoup de monde comme dans les transports en commun. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité