Pape François, Goncourt, bec-de-lièvre... Les confidences de l'écrivain Eric-Emmanuel Schmitt

durée de la vidéo : 00h13mn05s
L'écrivain Eric-Emmanuel Schmitt présente son livre "Le défi de Jérusalem" sur le plateau de "Vous êtes formidables". ©FTV

Ses livres sont d'immenses succès, il est traduit dans 48 langues... L'écrivain Eric-Emmanuel Schmitt revient d'un pèlerinage à Jérusalem avec un récit intime et bouleversant, paru en avril 2023. Il y raconte son voyage et sa rencontre avec le Pape François. A l'occasion d'une interview, nous lui avons soumis toutes les recherches que vous faites sur lui sur Internet.

Il est l'un des auteurs les plus lus et les plus représentés dans le monde. Traduit dans 48 langues et joué dans plus de 50 pays, Éric-Emmanuel Schmitt est parti en pèlerinage en Terre sainte et il en a ramené un récit, Le défi de Jérusalem, paru en avril 2023. L'occasion d'en découvrir un peu plus sur cet écrivain belge très prolifique, de sa rencontre avec le Pape à son défaut de naissance en passant par le Goncourt.

Tout est parti d'un coup de fil très émouvant du Vatican : "On aime beaucoup vos livres, on aime votre foi et la liberté avec laquelle vous l'exprimez. On a un rêve, c'est de vous emmener en Terre sainte et que vous reveniez avec un livre." Aussitôt, Éric-Emmanuel Schmitt accepte, non sans consulter son agenda... sur deux ans !

"Il y a les représentations de théâtre, liste l'écrivain, les salons du livre à l'étranger, les réunions mensuelles du Goncourt puisque je fais partie de l'Académie et puis, je suis dans l'écriture de La Traversée des temps, un cycle romanesque en huit tomes sur l'histoire de l'humanité. Je me suis arrêté au troisième pour faire ce voyage."

La révolution d'une révélation

Dans ce récit, l'auteur, qui avait déjà "rencontré Dieu" dans le désert du Sahara, en 1989, en préparant un film sur Charles de Foucauld, raconte comment sa foi "a pris corps", comment il a vécu "la révolution d'une révélation" et même, comment il a été traversé.

"Ma foi s'est construite dans la lecture des Évangiles, je n'étais pas du tout pratiquant. Sur place, j'ai dû composer avec une messe le matin, une autre le midi et les vêpres le soir ! Je me suis retrouvé comme au temps de ma famille « Poisson rouge », lorsque nous étions invités à un mariage et qu'en bons athées, nous nous mettions au fond et ouvrions la bouche sans émettre un bruit, comme des poissons rouges."

Je croyais traverser Jérusalem, mais c'est Jérusalem qui m'a traversé.

Eric-Emmanuel Schmitt

Auteur

Finalement, Éric-Emmanuel Schmitt découvre "la force du culte, du rite, l'aspect apaisant de la régularité, l'humilité de mettre sa foi au même niveau que celle des autres". Désormais, il va même à la messe tous les dimanches.

"À un moment, confie-t-il, alors que je ne me reconnaissais plus dans ce qui m'entourait, le tourisme religieux, l'attitude de certains, je me suis agenouillé au Golgotha, à l'endroit même où Jésus est mort, et j'ai senti une présence. Je croyais traverser Jérusalem, mais c'est Jérusalem qui m'a traversé."

Connaissez-vous vraiment Éric-Emmanuel Schmitt ?

L'auteur d'Oscar et la dame en rose (dont il a lui-même fait un film avec Michèle Laroque) ou encore de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran (adapté au cinéma avec Omar Sharif) répond à toutes les questions que vous vous posez sur lui.

Une recherche qui revient souvent pour tous nos invités porte sur le poids.

Ça, c'est totalement variable. Depuis que je suis né en 1960, je pense que j'ai déjà perdu 798 kilos avec tous les régimes que j'ai faits. Donc en fait, vous ne me voyez pas, je suis transparent.

On cherche combien de livres vous avez écrits.

Je ne sais pas. Mais plus de cinquante, c'est certain.

Quel est votre lien avec le Goncourt ?

Je fais partie de l'Académie Goncourt, c'est-à-dire des dix écrivains qui décernent le prix le plus prestigieux et le plus convoité en France.

C'est un énorme travail, bénévole je précise, qui fait que je passe tout mon été à lire des dizaines et des dizaines de romans, parfois en étant très heureux de découvrir des merveilles, parfois en étant un peu lassé. Mais je trouve que c'est très important de mettre la lumière sur les talents.

Les gens font des recherches sur votre bec-de-lièvre.

Je suis né pas fini. Ma mère avait été malade quelques jours pendant sa grossesse et c'était le moment où se faisaient mes lèvres. Je suis donc né avec un bec-de-lièvre. Ce qui fait qu'on m'a appelé Bébé scotch pendant des années, puisqu'on m'avait mis un sparadrap pour que ça se ressoude.

Ils cherchent aussi des éléments sur votre chien.

Ma dernière chienne, Machka, est une petite labrador. Avant, j'ai eu toute une famille de shiba inus. C'était la lignée du chien préféré de toute mon existence, une princesse japonaise qui s'appelait Foulki et qui a fait des enfants, et elle a vécu avec ses enfants, puis j'ai vécu avec ses enfants. Un jour tout ça a fini, mais la vie est toujours là, on recommence.

On cherche des vidéos de vous au piano !

Le piano c'est ma seconde paire de lunettes. Je m'en sers pour déchiffrer la musique. J'aime jouer le matin. Je joue depuis l'âge de neuf ans. Et j'ai maintenant un très très beau piano, parce que quand ma mère est morte, elle m'a laissé une très belle somme d'argent. Je ne voulais pas que ça parte dans n'importe quoi et je l'ai investie dans un très beau Steinway à queue. Chaque fois que je joue, je la remercie.

Le Pape François m'a envoyé un WhatsPape !

Eric-Emmanuel Schmitt

Auteur

Enfin, on se demande comment s'est passée votre rencontre avec le Pape.

Grande surprise, un jour d'être appelé par le Pape pour une discussion tous les deux. Je me suis senti très impressionné. Dans ma vie, j'ai rencontré des rois, des reines, des présidents, des Premiers ministres, des dictateurs... Ça ne m'impressionne pas. Le pouvoir ne m'impressionne pas. Par contre, la hauteur spirituelle, ça m'impressionne énormément, donc rencontrer le Pape a été une grande grande émotion pour moi.

Il voulait savoir ce que j'avais pensé de Jérusalem et nous avons eu une belle discussion dans la bibliothèque papale. J'ai été reçu comme un frère, après une heure quinze de trajet à travers les dédales du palais pontifical pour arriver jusqu'à lui.

Par la suite, après avoir lu le livre, il m'a envoyé un "WhatsPape", et m'a donné l'autorisation de le publier à la fin du récit.

____________________

Le défi de Jérusalem est sorti chez Albin Michel en avril 2023 avec le texte du Pape François en postface. Le tome 4 de La Traversée des temps est en cours d'écriture.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité